A A A
Argent

Ces erreurs financières qui peuvent coûter cher…

11 mai 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

courir_argent_appatMises bout à bout, les mauvaises habitudes de vos clients peuvent leur faire perdre beaucoup d’argent. Il est toujours bon de le leur rappeler.

  1. Ne pas faire de budget

L’exercice est nécessaire puisque c’est la seule façon de savoir où va l’argent et donc de réduire les dépenses inutiles et ainsi d’améliorer sa situation financière, rappelle MSN. La Banque nationale souligne quant à elle que les petites dépenses finissent par faire de gros montants. Économiser 25 $ en repas au restaurant permet d’avoir dans ses poches 1 300 $ de plus au bout d’un an, par exemple.

  1. Ne pas réviser son budget

Faire un budget, c’est donc le b.a.-ba des finances personnelles saines. Mais encore faut-il mettre à son agenda une mise au point régulière, conseille Divine.ca. Il ne sert à rien de consigner ses dépenses et revenus chaque mois si ce n’est pas pour les analyser par la suite afin de dénicher les dépenses superflues et identifier les possibilités d’économiser davantage.

  1. Vivre à crédit

Payer ses dépenses courantes avec une carte de crédit augmente le coût de la vie de façon importante… surtout lorsque l’on ne rembourse que le montant minimal. Sur une carte de crédit ordinaire, les intérêts sont en effet de près de 20 %!

  1. Vivre d’un chèque de paie à l’autre

Si l’on vit sans épargner, cela veut dire que l’on dépense trop et que l’on finit par payer trop d’intérêt.  C’est également le signe d’un manque de réserve face à l’imprévu tel qu’un divorce ou une perte d’emploi. Ne pas avoir de fonds d’urgence, c’est prendre le risque de ne pas avoir d’autre option que d’emprunter de l’argent avec des taux d’intérêt élevés de la part des compagnies de cartes de crédit ou des compagnies de prêts court terme, indique Prêts Québec.

  1. Acheter une propriété trop chère

Plus la maison est grande, plus elle coûte cher tous les mois tant en remboursement de prêt qu’en chauffage et en entretien. La plupart des conseillers considèrent qu’il ne faudrait jamais consacrer plus du tiers de son budget au logement dans son ensemble. Par ailleurs, avoir trop investi dans une maison pourrait rendre les choses plus difficiles en cas de situations inattendues, telles qu’avoir à déménager rapidement, la perte d’un emploi ou des problèmes de santé. Il est par ailleurs complètement déconseillé d’utiliser son bien immobilier comme une tirelire. Refinancer sa maison, c’est comme en donner un morceau de sa propriété à quelqu’un d’autre. Sans compter que cela coûte des milliers de dollars en intérêts…

  1. Acheter une voiture neuve à crédit

Une voiture neuve, ça s’achète comptant, un point c’est tout. Ceux qui n’ont pas l’argent sur leur compte n’ont tout simplement pas les moyens de se le permettre et ce n’est pas plus grave que ça. Prendre un prêt auto, c’est payer des intérêts sur un bien qui se déprécie et ce n’est jamais une très bonne option financière.

  1. Ne pas épargner pour la retraite

Non, la retraite n’est pas un événement lointain et elle l’est même de moins en moins au fur et à mesure que le temps passe. Il est très important de commencer à économiser, ne serait-ce qu’un petit montant, régulièrement et de profiter pleinement des plans offerts par les employeurs, tels que le REER. Piger dans ses REER est par ailleurs rarement une bonne idée. Il peut en effet être tentant de retirer des fonds du pécule mis de côté pour la retraite, mais un tel geste n’est pas sans conséquence. Utiliser ses économies pour payer les factures peut ultimement coûter très cher, en raison des frais exigés pour des retraits trop hâtifs, des pertes de revenus subies et des conséquences sur les impôts.

  1. Faire confiance au premier conseiller venu…

Parlez-en aux clients de Carole Morinville… En tant que conseiller, il faudra  faire la preuve de son expérience et de son autorisation à exercer. En tant que client, ne pas être naïf et ne pas confier son argent à n’importe qui. On ne se fie pas aveuglément aux conseils d’un représentant et on suit ses placements!

 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000