A A A
Été

Cet été, beaucoup de Québécois resteront au Québec

25 juin 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Plus de deux Québécois sur cinq (43 %) comptent prendre leurs vacances dans la province, selon un nouveau sondage BMO.

Effectué en ligne par la firme Pollara du 26 au 28 mai auprès de 1 518 personnes de 18 ans et plus « d’un océan à l’autre », celui-ci révèle aussi que 14 % d’entre eux prévoient visiter une autre province, tandis que 30 % envisagent plutôt de se rendre aux États-Unis.

Seul un petit nombre de répondants a l’intention de passer la frontière pour faire du tourisme en Europe (7 %), en Amérique centrale, en Amérique du Sud ou dans les Caraïbes (7 %), ou au Mexique (3 %).

Enfin, un Québécois sur quatre (25 %) affirme qu’il n’ira nulle part cet été.

Des dépenses en légère baisse

Le sondage révèle également que les Québécois prévoient dépenser en moyenne 1 580 $ pour leurs vacances estivales, soit une baisse de 5 % comparé à l’an dernier (1 670 $).

Plus du quart (27 %) reconnaissent d’ailleurs qu’ils effectueront un voyage « moins important » cette année en raison de considérations financières : près d’un quart (23 %) le feront pour économiser davantage, et 19 % pour éponger une partie de leurs dettes.

À noter que les prix de l’essence exerceront une influence à la baisse sur les projets estivaux de 73 % des sondés dans la Belle Province, tandis que 27 % prévoient sortir moins souvent de la ville et que 17 % pensent même passer davantage de temps à la maison.

« L’abordabilité sera ce qui comptera le plus aux yeux des vacanciers cet été, d’une part à cause de leur volonté accrue d’épargner et du fait d’autres facteurs, tels que la valeur du huard et le prix des carburants », conclut BMO.

Loading comments, please wait.