A A A
Calendrier

CFIQ : un deuxième colloque à la hauteur des attentes

12 avril 2013 | Dominique Lamy

  • envoyer
  • imprimer


Le Conseil des fonds d’investissement du Québec (CFIQ) tenait son deuxième colloque hier, au Hyatt Regency de Montréal. Conseiller.ca vous offre un bref résumé de cette journée qui s’est avérée fort enrichissante.

La première présentation du jour s’intitulait « La grande rotation des actifs: implications et perspectives » et fut animée par M. Martin Lefebvre, Vice-président, Stratégie de placement et répartition de l’actif au sein de la Banque Nationale du Canada. Le conférencier a livré une prestation digne de ce nom, proposant un véritable plaidoyer en faveur des actions et invitant les investisseurs à « favoriser le marché boursier au détriment du marché obligataire ».

La seconde conférence, « L’importance du Conseiller », fut présentée par M. Claude Paquin, Président des Services financiers Groupe Investors. En pleine maîtrise de son sujet, le conférencier a présenté des données statistiques en provenance de diverses sources (Pollara, IFIC, Ipsos Reid et Cirano) pour démontrer la valeur des conseils que vous prodiguez à vos clients.

Me Isabelle Boivin et Me Chantal Leclerc, de l’Autorité des marchés financiers (AMF), ont ensuite discuté des « Fondements et des objectifs de l’Aperçu du fonds ». Cette initiative des Autorités canadiennes en valeurs mobilières vise à améliorer la compréhension des investisseurs sur les fonds communs de placement. Un historique des consultations effectuées, basé sur les 3 phases du projet, fut au coeur de cette conférence.

« Le cadre juridique applicable aux courtiers en placement au Québec » (Me Éric Azran de Stikeman Elliott), « La première loi antipourriel canadienne » (Me Charles Lupien et Me Constantinos Ragas de Fasken Martineau) et « Le bureau numérique et la conformité appliquée » (M. François Laporte des Services d’Investissement Quadrus et M. Jean-François St-Pierre de Kronos Technologies) étaient les trois dernières conférences présentées lors de l’événement.

À lire : Prospection : courriels interdits

Loading comments, please wait.