A A A
Établissements

Chambre : légère hausse de la cotisation et nouveaux officiers

4 juin 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

CSF_100À compter de 2011, la cotisation annuelle des membres de la Chambre de la sécurité financière (CSF) augmentera de 5 dollars. Elle sera alors de 226 $, au lieu de 221 $ à l’heure actuelle. Cette recommandation du conseil d’administration a été entérinée lors de la dernière assemblée générale annuelle de la Chambre, tenue le 4 juin à Trois-Rivières.

On a également profité de l’événement pour présenter les nouveaux officiers membres du conseil d’administration de la CSF. Il s’agit de :

  • Stéphane Prévost, AVC, président du conseil d’administration
  • Dany Bergeron, BAA, AVA, CAAS, FMA, FCSI, vice-président aux assurances
  • Jocelyne Vézina, AVC, Pl. fin., vice-présidente aux valeurs mobilières

Rappelons que le 20 mai dernier, la Chambre de la sécurité financière a annoncé l’élection de cinq nouveaux administrateurs à son conseil. Leur mandat est de deux ans. Il s’agit de :

  • Nicole Gauron, Pl. fin., représentante de la discipline de planification financière pour tout le Québec
  • Stéphane Prévost, représentant de la discipline de l’assurance de personnes pour la région A, élu par acclamation
  • Dany Bergeron, BAA, AVA, CAAS, FMA, FCSI, représentant de la discipline de l’assurance de personnes pour région B
  • Lyne Gagné, MBA, représentante de la catégorie d’inscription de courtage en épargne collective pour la région A
  • Shirley Marquis, AVC, Pl. fin., représentant de la catégorie d’inscription en épargne collective pour la région B

Ces élus viennent épauler Sophie Babeux, Michel Kirouac, Stéphane Rochon, Jocelyne Vézina, Richard Pelletier (représentant du public) et Marie Vallée (représentante du public), qui siègent déjà au conseil d’administration de la Chambre. La région A englobe l’Estrie, l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue, le Nord-du-Québec, les Laurentides et la Montérégie. Quant à la région B, elle regroupe Montréal, Laval et Lanaudière.

Non à une commission pancanadienne
Les membres réunis en assemblée générale annuelle en profité pour voter à l’unanimité contre le projet d’Ottawa de mettre en place une autorité canadienne de règlementation des valeurs mobilières et pour appuyer le régime de passeport en valeurs mobilières.

« Nous croyons qu’il faut privilégier le régime de passeport pour maintenir le pouvoir du Québec en matière de réglementation des valeurs mobilières, qui permettra de mieux assurer la protection du public et de préserver les spécificités de l’encadrement québécois. C’est dans le contexte du passeport que la Chambre souhaite poursuivre, sinon voir évoluer son rôle d’autoréglementation », a souligné Luc Labelle, président et chef de la direction de la Chambre.

Depuis des années, la CSF appuie le ministre des Finances du Québec et l’Autorité des marchés financiers dans leurs efforts d’harmonisation du secteur des valeurs mobilières, a-t-il rappelé.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000