A A A
Établissements

Charles Guay quitte Manuvie

26 avril 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

charlesGuay_425Charles Guay quittera la présidence de Manuvie Québec à la fin de 2016, a annoncé hier l’entreprise par voie de communiqué.

« Charles a décidé de prendre du temps pour s’occuper de sa jeune famille, explique Marianne Harrison, vice-présidente directrice principale et directrice générale, Division canadienne à Manuvie. Il a accepté de demeurer en poste à titre de président et chef de la direction de Manuvie Québec jusqu’à ce qu’un nouveau dirigeant soit nommé. »

Ce dernier occupait également le poste de vice-président exécutif et directeur général, Marchés institutionnels, Manuvie Canada. Il sera remplacé en juin prochain par Sue Reibel, qui assumera les fonctions de vice-présidente directrice et directrice générale des Marchés institutionnels.

Mme Reibel a travaillé pendant 13 ans au sein du secteur institutionnel et possède une « vaste expérience en réforme des retraites, en assurance médicaments et en intégration de grandes entreprises ». Elle est actuellement à la tête de l’Équipe Solutions-Consommateurs de Manuvie.

GÉRER LA TRANSITION

Charles Guay s’est taillé cette place de choix à Manuvie lorsque cette dernière a acquis les activités canadiennes de Standard Life. Il était en effet président et chef de la direction de Standard Life au Canada depuis 2012.

« Ma dernière année à Manuvie a été une expérience formidable, déclare Charles Guay dans le même communiqué. Nous avons dû procéder à une planification rigoureuse et mettre en œuvre une stratégie efficace d’intégration des employés et des activités de la Standard Life, tout en dirigeant un groupe de gens extraordinaires afin de continuer à renforcer notre position de chef de file des secteurs de l’assurance et de l’épargne-retraite collective et des marchés des groupes à affinités. »

« Nous avons également mis en place une stratégie régionale propre au Québec afin d’accroître la présence et l’influence de Manuvie dans la province », termine-t-il.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.