A A A
Entente

Charyl Galpin nommée à la tête de BMO Nesbitt Burns

25 novembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

BMO Groupe financier a annoncé hier la nomination de Charyl Galpin au poste de chef de BMO Nesbitt Burns, sa société de courtage en valeurs mobilières.

Elle aura notamment la responsabilité de superviser le secteur des services-conseils complets en placement et en gestion de patrimoine au Canada.

La société dispose actuellement d’un réseau de plus de 1300 conseillers en placement, répartis au sein de 60 succursales dans le pays.

« Connaissance approfondie du secteur »

Charyl Galpin a occupé les fonctions de co-chef de BMO à partir de 2011 et, depuis, « elle a obtenu année après année de solides résultats financiers, tout en renforçant les relations avec la clientèle », précise un communiqué de la société.

« Sa connaissance approfondie du secteur, son engagement indéfectible envers les clients et la communauté ainsi que son style de leadership » en font « la personne idéale » pour diriger l’établissement, s’est félicité Gilles Ouellette, président et chef de la direction, groupe Gestion privée, BMO Groupe financier.

Il y a quelques mois, elle avait créé le premier groupe d’affinité de BMO axé sur les femmes au Canada, « avec pour objectif de favoriser le bien-être et la réussite des femmes au sein de la banque », précise le document.

De nombreux postes de responsabilité

Elle a par ailleurs « concentré de nombreux efforts sur le recrutement et l’avancement professionnel des femmes conseillères en placement au sein de l’entreprise », souligne-t-il.

Entrée à BMO en 1979, Charyl Galpin est ensuite passée chez Burns Fry en 1986, où elle a occupé plusieurs postes de direction, notamment à titre de directrice, Services à la clientèle et de vice-présidente, Opérations – Services aux investisseurs.

En 2000, elle a été nommée au poste de première vice-présidente et directrice générale, chef des opérations nationales, Gestion privée, puis, en 2006, est devenue chef de l’exploitation au sein du groupe.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques