A A A
Assurance

Choix de la prime d’une assurance vie permanente

21 janvier 2013 | Denis Preston | Mis à jour le 29 juillet 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Une cinquantenaire qui vient d’effectuer un gel successoral se demande quel type de prime d’assurance vie choisir. À son décès, elle aura une facture fiscale de 400 000 $ à payer. Puisqu’elle est divorcée et qu’elle ne veut pas que sa société soit transférée au nouveau conjoint mais à son enfant, elle a besoin d’une assurance vie payable au premier décès. Elle hésite entre les deux possibilités suivantes¹ :

  • Une assurance vie vingt primes (V20P), dont la prime annuelle est de 9 020 $. Comme son nom l’indique, après 20 ans, l’assurance est libérée. Autrement dit, l’assurance demeure en vigueur sans qu’il soit nécessaire de payer des primes supplémentaires.
  • Une assurance vie dite temporaire 100 ans (T100), dont la prime annuelle est de 5 220 $. Malgré son nom, cette assurance est permanente. Elle est libérée du paiement de la prime lorsque l’assuré atteint 100 ans. Il faut faire attention avec certaines T100 qui se terminent à 100 ans. Si l’assuré décède après cette date, aucune prestation n’est payée. Il faut bien lire le contrat pour être sûr du type de contrat que nos clients ont ou souscrivent. La différence de prix entre ces deux types de T100 n’est parfois que de quelques dollars.

Pour l’aider à prendre sa décision, voici un tableau qui illustre la somme des primes payées selon différents âges.

Âge

Année

Primes totales payées

Non actualisées

Actualisées à 2,25 %

V20P

T100

V20P

T100

50

1

9 020 $

5 220 $

9 020 $

5 220 $

59

10

90 200 $

52 200 $

81 773 $

47 323 $

69

20

180 400 $

104 400 $

147 233 $

85 206 $

79

30

156 600 $

115 531 $

84

35

182 700 $

128 343 $

89

40

208 800 $

139 807 $

93

44

229 680 $

148 102 $

 

Denis Preston, CGA, FRM, Pl. Fin., Formateur et consultant en gestion des risques.

En additionnant les primes (non actualisées), nous constatons qu’à partir de l’âge de 84 ans, la T100 devient plus dispendieuse. Autrement dit, si l’assuré décède avant d’atteindre 84 ans, il aurait été préférable d’avoir choisi la T100. Par contre, si l’assuré décède après 84 ans, il aurait été préférable de choisir la V20P. Selon les Normes d’hypothèses de projection 2012 de l’IQPF² (ci-après Normes), un homme de 50 ans a 50 % de chance de vivre jusqu’à 84 ans.

Par contre, une addition simple des primes ne fournit pas une image fidèle de la réalité. Un déboursé de 1000 $ aujourd’hui ne correspond pas à un déboursé de 1000 $ dans 10 ou 20 ans.

En utilisant le taux d’inflation (2,25 %) suggéré par les Normes comme taux d’actualisation, nous constatons plutôt que c’est à partir de l’âge 93 ans que la T100 devient plus dispendieuse. Autrement dit, si l’assuré décède avant 93 ans, il aurait été préférable d’avoir choisi la T100. Selon les Normes, un homme de 50 ans a entre 15 % et 20 % de chance de vivre jusqu’à 93 ans.

L’utilisation du taux d’inflation comme taux d’actualisation n’est pas toujours appropriée. Généralement, il est mieux de considérer le coût d’opportunité du client. Par exemple, si le profil d’investisseur du client permet d’envisager un rendement espéré (l’avenir est toujours incertain) de 4 %, ce dernier taux devient plus approprié.

Selon les exemples d’application des Normes, une personne qui investit par l’entremise de fonds communs de placement (dont les ratios de frais de gestion correspondant à la moyenne de l’industrie) et qui a un profil d’investisseur :

  • Prudent (25 % en actions) a un taux de rendement espéré de 3,50 %;
  • Équilibré (50 % en actions) a un taux de rendement espéré de 4,00 %;
  • Dynamique (75 % en actions) a un taux de rendement espéré de 4,25 %.

Dans notre exemple, il suffit que le taux d’actualisation soit de 3,01 % pour que la souscription de la T100 soit toujours plus avantageuse.

Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl. Fin., Formateur et consultant en gestion des risques


1. Sous certaines conditions, il est possible de reproduire ces choix à l’aide d’une assurance vie universelle.
2. Ces Normes sont disponibles sur le site Internet de l’IQPF : http://www.iqpf.org/userfiles/File/outils/normes-projection2012-fr(1).pdf.

Loading comments, please wait.