A A A

Chômeurs : attention à la fraude

9 mars 2009 | Claude Couillard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le ralentissement économique incite l’Autorité des marchés financiers (AMF) à sensibiliser encore davantage les Québécois à la fraude financière. « Certains fraudeurs tentent de tirer profit de la fragilité des gens aux prises avec des difficultés financières », affirme Anne-Marie Poitras, surintendante de l’assistance à la clientèle et de l’indemnisation à l’AMF. Non à la « solution REER »
En période de difficultés économiques, les fraudeurs multiplient par exemple les petites annonces dans les journaux, qui portent des titres accrocheurs du type Besoin d’argent ?. « Souvent par le biais des petites annonces, les fraudeurs incitent les gens à retirer de l’argent de leur REER ou de leur fonds de pension en leur promettant qu’ils pourront ainsi bénéficier de comptant et de placements à des rendements supérieurs, le tout sans impact fiscal, souligne Anne-Marie Poitras. Ces placements, souvent frauduleux, peuvent entraîner de graves conséquences financières et fiscales. » Non seulement les victimes ne reverront jamais cette somme, mais elles devront également payer des impôts sur celle-ci, qui est automatiquement ajoutée au revenu annuel.

Loading comments, please wait.