A A A

CI Financial mord encore la poussière

17 septembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les efforts déployés par CI Financial pour acheter les fonds communs de la Banque Scotia auront été vains, rapporte le Globe and Mail. Selon le quotidien, les deux parties ont rompu les discussions sans parvenir à une entente.

CI Financial, qui cherche activement à étendre ses activités de gestion de patrimoine en procédant à des acquisitions, devra donc faire son deuil des fonds Scotia. En 2005, le numéro trois des fonds communs au pays avait raté sa tentative de mettre la main sur les fonds Clarington, qui sont passés dans le giron de l’Industrielle Alliance. L’an dernier, CI avait également mordu la poussière lorsqu’elle a voulu acheter Patrimoine Dundee et ses fonds Dynamique.

L’une des raisons qui expliqueraient l’échec des pourparlers entre CI et la Scotia serait la complexité d’une éventuelle transaction. En effet, CI a comme important actionnaire la Financière Sun Life, qui détient 37 % du capital de CI. Or, il est probable que la Sun Life voie d’un mauvais œil CI distribuer des fonds qui risquent de concurrencer ses produits.

Selon certains analystes, le prix de vente des fonds communs de la Banque Scotia aurait oscillé entre 1,1 et 1,4 milliard de dollars. La Scotia détient des actifs d’environ 16,1 milliards de dollars en fonds à long terme et de 3,3 milliards en fonds du marché monétaire.

Il n’est pas exclu que les discussions reprennent éventuellement. Mais les mauvaises conditions du marché laissent présager que cela ne se produira pas de sitôt.

Loading comments, please wait.