A A A
Argent

Cinq conseils pour les jeunes clients

19 mars 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les jeunes ont rarement le minimum requis pour devenir de nouveaux clients, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas aider cette génération émergente d’investisseurs. Voici cinq conseils qui pourraient vous aider avec vos jeunes clients ou avec des clients qui sont parents ou grands-parents.

1. Commencer jeune
Les parents peuvent enseigner les chiffres à leur enfant avant l’âge de trois ans et ensuite leur expliquent ce qu’est l’argent et ce que sont les dépenses. De simplement laisser un enfant payer pour un objet peut-être très instructif, parce qu’il comprend qu’il doit payer s’il veut un service ou de la nourriture, par exemple.

2. Commencer maintenant
De nombreux jeunes dans la vingtaine ont l’impression qu’ils ont manqué le bateau de l’épargne. Dites-leur d’arrêter d’attendre et de commencer maintenant.

Le montant magique d’épargne est habituellement de 10 % du salaire brut, et les étudiants devraient choisir un petit montant (au moins 25 $) qu’ils mettent de côté chaque mois, préférablement dans un CELI.

Les jeunes ont tendance à dire « Je vais attendre d’avoir de l’argent avant d’investir ». Mais il vaut mieux commencer par de petits montants qu’on augmente au fur et à mesure que les revenus augmentent ou qu’ils ont fini de payer une dette ou un prêt. Les jeunes qui ont grandi dans une famille aisée ont de la difficulté à vivre sans voiture, vacances ou repas acheté au restaurant. Il faut leur faire comprendre que cet argent pourrait plutôt servir à atteindre des buts financiers pour l’avenir.

3. Le budget
Aider vos jeunes clients à comprendre que de faire un budget et épargner pourraient les aider en cas d’urgence financière, comme un divorce ou la perte d’un emploi. Même s’ils ne gagnent pas beaucoup d’argent, faire un budget permettra de réduire les dépenses et de faire plus attention.

Cela les aidera également à comprendre leur flux net de trésorerie. Montrez-leur quelles sont leurs habitudes de dépense sur plusieurs mois et comparez-les à leur salaire net. Ils verront très clairement qu’elles sont leurs dépenses inutiles.

4. Forcer l’épargne
La meilleure manière d’épargner est automatiquement − la banque transfère un montant donné du compte de chèque au compte d’épargne. Les jeunes peuvent commencer avec de petits montants, qu’ils augmenteront chaque année.
Plusieurs personnes investissent leur épargne dans leur REER et utilisent le remboursement d’impôt pour se payer un voyage ou un nouveau jouet. Cependant, ils feraient mieux d’investir cet argent dans leurs placements ou dans leur hypothèque. Parce sinon, ils vont à l’encontre du but du REER. C’est pourquoi les transferts automatiques sont parfois plus pratiques.

5. Fixez des buts financiers et réexaminez-les chaque année
Encouragez vos jeunes clients à se fixer des buts financiers réalistes, par exemple mettre 5000 $ chaque année dans le CELI. Ils peuvent diviser le montant par 12 (416 $) et demander un transfert automatique chaque mois.

Encouragez vos jeunes clients à réexaminer leurs buts chaque année et à se tenir au courant de leurs progrès. Trop de gens laissent tomber au milieu de l’année parce qu’ils croient que leurs buts ne sont pas atteignables.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000