A A A
Revue de presse

Classement des économies : des chiffres surprenants

2 mai 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le Programme de comparaison internationale (PCI) de la Banque mondiale vient de publier son classement des économies du monde entier. Conclusion : il en coûte plus cher de vivre en Suisse, en Norvège, aux Bermudes, en Australie et au Danemark, selon l’étude menée en 2011. Le Canada se situe au 10e rang de ce classement.

En contrepartie, les économies où les prix sont les plus bas sont, selon la même liste, l’Égypte, le Pakistan, la Birmanie, l’Éthiopie et le Laos.

Des données surprenantes

Les données concernant les deux économies mondiales d’importance que sont les États-Unis et la Chine ont de quoi surprendre. Par exemple, nos voisins du Sud, toujours considérés comme la première économie mondiale, se retrouvent à la 25e position du classement quant au coût de la vie, bien en deçà de la majorité des pays à PIB important, mais s’inscrivent toutefois à la 12e place de la liste des pays les plus riches par habitant. Quant à la Chine, elle se classe bonne première en matière d’investissements avec 27 %. Suivent les États-Unis (13 %), l’Inde (7 %), le Japon (4 %) et l’Indonésie (3 %).

L’indice du PIB des six plus grandes économies à revenu intermédiaire (dont la Chine, l’Inde, la Russie et le Brésil), chiffré à 32,3 %, continuerait de gruger l’indice du PIB mondial des six plus grands pays à revenu élevé (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni et Italie), qui s’établit à 32,9 %.

Afin de colliger l’ensemble des données pertinentes, le PCI a tenu compte des différences de taux de change, d’indices de pouvoir d’achat et de PIB. Ce qui donne lieu à des statistiques étonnantes. On apprend ainsi que pour l’année 2011, les pays les plus riches, soit ceux disposant du plus haut PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat, étaient le Qatar, la RAS de Macao, le Luxembourg, le Koweït et le Brunei. Dans les deux premières économies, le PIB par habitant s’élève à plus de 100 000 $. À l’autre bout de ce classement, on retrouve le Malawi, le Mozambique et le Liberia, avec  un PIB annuel par habitant inférieur à 1000 $.

Des chiffres, des faits

¤ La Russie représente 70 % de l’activité économique de la Communauté des États indépendants (CEI) et le Brésil 56 % de l’économie latino-américaine.

¤ La Chine et l’Inde totalisent environ 80 % des dépenses d’investissement de la zone Asie-Pacifique. La Russie représente 77 % de celles de la Communauté des États indépendants, le Brésil 61 % de celles de l’Amérique latine et l’Arabie saoudite 40 % de celles d’Asie occidentale.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques