A A A
Calendrier

Qui peut prétendre tout connaître des régimes de retraite?

20 mars 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les régimes de retraite pourraient-ils s’inspirer des pratiques du milieu de l’assurance vie? Quels sont les signaux d’avertissement dans la gestion des risques? Répondre à ces questions, c’est resituer les régimes de retraite dans un contexte suivant la crise financière de 2008 et ses ondes de choc. Ce qu’entend faire le Colloque Régimes de retraite : tout n’a pas été dit!, le 30 mars prochain, à Montréal.

Présenté par le Centre de recherche sur la gouvernance (CERGO) et l’École nationale d’administration publique (ENAP), l’événement entend faire le point sur différents sujets défavorables à leur vitalité, telles la longévité et la baisse des taux d’intérêt, et cerner les risques actuels dans la gestion des régimes de retraite.

Sur place, 11 conférenciers provenant principalement des milieux universitaires et deux modérateurs (Michel Magnan, professeur, École de gestion John-Molson, et José Garrido, professeur en actuariat, Université Concordia). Lors du dîner, la chroniqueuse financière Stéphanie Grammond prononcera une conférence portant sur la perception du public quant à l’avenir des régimes de retraite.

Au nombre des conférences présentées, on note :

  • Ce que les régimes à prestations cibles apportent dans la gestion des risques, par René Delsanne, actuaire et analyste financier;
  • Le taux d’escompte peut signaler du risque et camoufler un déficit, par Richard Guay, professeur titulaire de finance, ESG-UQAM;
  • Le risque de négociation dans la gouvernance des régimes de retraite, par Frédéric Hanin, professeur, relations industrielles, Université Laval;
  • Compagnies d’assurance-vie et gestion des risques : une association gagnante, par Isabelle Larouche, directrice des études de 1er cycle, École d’actuariat, Université Laval;
  • Les régimes de retraite pourraient-ils s’inspirer des compagnies d’assurance-vie?, par Christian Rousseau, directeur-conseil, politique de placement, Caisse de dépôt et placement du Québec.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques