A A A
Été

Combien les Canadiens dépenseront-ils cet été?

8 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Près de la moitié (46 %) des Canadiens prévoient dépenser davantage cet été que l’été dernier, selon un récent sondage mené par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

Réalisée au téléphone par Nielsen entre les 4 et 8 juin auprès de 1 005 personnes de 18 ans et plus, cette enquête nationale montre également que 46 % des répondants comptent débourser plus que durant la saison estivale 2014, tandis que 39 % dépenseront autant et que 15 % devront au contraire se serrer davantage la ceinture.

AU MOINS 2 000 $ DE PLUS QU’EN 2014

Parmi les sondés qui prévoient y consacrer plus d’argent, deux sur 10 (21 %) dépenseront au moins 2 000 dollars supplémentaires.

En ce qui concerne les vacances d’été proprement dites, la tendance est identique, puisque 40 % des répondants prévoient dépenser plus qu’en 2014, 36 % autant et 23 %, moins.

Chez les Canadiens qui comptent voyager, les trois destinations le plus souvent mentionnées sont « ma province ou mon territoire » (67 %), « une autre province ou un autre territoire » (36 %) et « les États-Unis » (31 %).

L’ÉPARGNE MISE À PROFIT

Ceux qui ont les moyens de prendre des vacances auront recours à différents moyens pour les payer : 77 % se serviront de leurs épargnes, 54 % utiliseront des sommes mises de côté spécialement dans ce but, 22 % utiliseront une partie de leur remboursement d’impôt et 8 % emprunteront de l’argent (les répondants pouvaient donner plus d’une réponse).

Le sondage indique par ailleurs que l’été est le moment de l’année où la majorité des Canadiens (39 %) dépensent le plus, suivi de l’hiver (34 %), du printemps (10 %) et de l’automne (7 %). Les autres répondants ont déclaré que leurs dépenses étaient stables d’une saison à l’autre ou qu’ils ne savaient pas comment leurs dépenses évoluaient au fil des saisons.

FRAIS D’ALIMENTATION EN HAUSSE

Enfin, l’enquête précise qu’il y a trois catégories de dépenses pour lesquelles une plus grande proportion des répondants s’attendent à ce que leurs dépenses augmentent cet été comparativement à d’autres périodes de l’année : les travaux d’aménagement paysager, de jardinage et d’entretien de leur maison; les voyages ou les vacances; l’alimentation.

Les autres catégories de dépenses citées comprenaient les divertissements, les rénovations domiciliaires, les transports, les vêtements ainsi que et le chauffage et la climatisation de l’habitation.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques