A A A
Affaires

Comment créer un bon logo

7 mars 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Quand vous pensez à un logo qui accroche l’œil et résonne en vous, quelles compagnies vous viennent d’abord à l’esprit? Apple, McDonald’s, John Deere? À quel point un logo est-il important pour vous? Cela va-t-il jusqu’à influencer vos achats? Voici les conseils d’un stratège de marque pour créer un logo efficace à tous points de vue.

Avant d’entrer au cœur du sujet, Fortunato Restagno tient à souligner un fait. Lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, quel genre de pensées traversent votre esprit? Jugez-vous d’abord la manière dont cette personne est vêtue? La façon dont elle vous parle? Êtes-vous davantage intéressé à discuter avec quelqu’un qui semble partager les mêmes valeurs et les mêmes intérêts que vous? Sûrement! La plupart des gens le sont. Eh bien, il importe de se rappeler que cette personne est elle aussi en train de vous jauger. En quelques secondes, vous vous êtes toutes les deux faites une idée sur l’autre, une impression que vous irez partager avec vos collègues et amis.

Cela mis en perspective, M. Restagno vous suggère de réfléchir aux logos que vous avez vus à la télévision ou sur Internet. En un seul coup d’œil, un logo devrait vous faire saisir l’histoire d’une entreprise. Voyez votre logo comme l’empreinte de votre compagnie. À quoi ressemblerait-elle?

Selon lui, quatre éléments doivent être pris en considération afin de créer un logo efficace.

1. Unique et distinct
Vos clients et vos prospects doivent reconnaître facilement votre firme. Plus il est simple, mieux sera votre logo. Il devrait représenter à la fois les services que vous offrez, votre personnalité, vos valeurs et ce que propose votre firme.

2. Reproductible
Les logos doivent pouvoir être reproduits sur tous les outils de marketing de votre entreprise : dépliants, fournitures de bureau, site web, documents, formulaires, etc. Pour faciliter le processus, choisissez une couleur du nuancier Pantone, qui fonctionne autant en CMYK (procédé quatre couleurs : cyan, magenta, jaune, noir) qu’en RGB (rouge, vert, bleu). La plupart des boîtes de design et les imprimeurs peuvent clarifier tout cela pour vous. Certaines couleurs peuvent sembler magnifiques sur papier, mais sortir différemment sur le web. Le logo doit en outre être élégant en noir et blanc. Il faut par ailleurs prendre en considération que celui-ci sera sûrement réduit, par exemple pour être imprimé sur un crayon.

3. Fait pour durer et mémorable
Votre logo doit passer le test du temps. Rien ne sert de changer de logo juste parce que vous en avez assez. Vous être peut-être las de le voir, mais ce n’est pas nécessairement le cas pour vos clients. Cependant, il existe de très bonnes raisons pour le renouveler. Par exemple, si, à l’origine, il n’a pas été conçu en phase avec votre identité de marque, votre image, votre signature. S’il n’est pas convaincant ou qu’il se reproduit mal. Si vous décidez de modifier votre offre de services ou ciblez une clientèle différente. Assurez-vous au passage de choisir une forme ou un symbole qui ne soit ni offensant, ni négatif, ni équivoque.

4. Faire appel à une firme professionnelle
Dans sa carrière, M. Restagno a vu plusieurs logos pondus par des gens qui avaient peu d’expérience dans ce type de design. Le résultat : l’entreprise perd du temps et de l’argent parce que le logo ne permet pas à la firme de se démarquer par son positionnement. Si vous êtes un professionnel, vous constaterez que débourser un peu plus afin de vous assurer que tout sera fait selon selon les règles de l’art n’a pas de prix. « Le design de logo est une science », résume l’expert. Il est le résultat d’une somme appréciable de recherche et de planification pour arriver à symboliser adéquatement vos valeurs, votre mission, votre histoire et les services que vous offrez, mais aussi pour marquer l’esprit de votre public cible durablement.

Vous voulez savoir si votre logo actuel est efficace? La prochaine fois que vous recevrez l’un de vos meilleurs clients, prenez trois minutes supplémentaires pour lui demander : si notre firme était une personne, comment décririez-vous sa personnalité?

Notez-les mots-clés qui ressortiront de ces rencontres (ex : serviable, allumé, compréhensif, amusant). Vous devriez également poser la même question à un mentor ou membre de votre équipe. Une fois que vous aurez recueilli ces mots-clés, étalez tous vos outils de marketing sur la table. Observez votre logo et la manière dont il est utilisé. Reflète-t-il bien cette personnalité que vous avez découverte? Le design, les couleurs, la forme, le symbole correspondent-ils à ce que vos clients pensent de vous? Le message véhiculé par votre logo est-il limpide? Quel sentiment votre logo vous inspire-t-il?

Faire table rase de votre logo peut semble une lourde tâche. Surtout si vous utilisez le même depuis des années et que vos clients y sont habitués. M. Restagno a accompagné plusieurs clients en rebranding au cours de sa carrière et il n’a jamais observé d’échec. Il recommande de mettre en place une stratégie de communication afin d’informer vos clients des changements à venir. « Parce que vous ne voulez pas continuer à employer un logo qui ne vous représente pas entièrement », rappelle-il. Et c’est également vrai pour tous vos outils de marketing.

« Pour résumer, un logo, c’est l’image et la personnalité de votre firme. Si votre logo vous emplit de confiance en ce que vous êtes et les services que vous offrez, c’est que vous avez le bon. Si vous ressentez le contraire, c’est qu’il est temps pour vous de changer! », conclut Fortunato Restagno.

Cet article est une adaptation d’un texte paru sur Advisor.ca. Traduction par Anaïs Chabot.

 

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000