A A A
Économie

Comment rassurer vos clients en quelques mots

16 janvier 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La volatilité des marchés ne sied pas à tous les investisseurs. Alors que les actions grimpent et chutent, les clients plus prudents ou ceux à basse tolérance au risque peuvent vivre des moments d’inquiétude, voire de stress. Dans ce contexte, un simple courriel peut faire toute la différence.

En vous assurant de leur degré de confort vis-à-vis de leurs investissements actuels et en les rassurant quant à la résilience des stratégies effectives au sein de leur portefeuille, vous bonifierez la relation de confiance existante.

Afin de vous permettre d’initier la communication, voici un modèle de courriel, qui peut être personnalisé, selon les catégories de clientèle.

Dans le cas d’un courriel traitant de la volatilité des marchés, le site Advisor.ca propose la formulation suivante :

« Bonjour XX,

Au fil des ans, nous avons travaillé ensemble et traversé plusieurs conditions de marché. Alors que ce même marché vit aujourd’hui plusieurs changements, j’aimerais profiter de l’occasion et m’assurer que vous êtes toujours à l’aise avec le degré de risque associé à votre portefeuille. Lors de notre dernière rencontre, vous avez exprimé certaines appréhensions à propos de la volatilité des marchés. Je tiens à vous rassurer à ce sujet, votre portefeuille étant spécialement constitué pour l’atteinte de vos objectifs à long terme.

Ceci dit, il existe des moyens encore plus sophistiqués pour protéger votre portefeuille.

Voici quelques articles qui expliquent les stratégies possibles. Nous pourrons en discuter plus longuement lors de notre prochaine rencontre.

Quels placements éviter en 2015?

Penser placements alternatifs

Avoir un portefeuille varié pour contrer la volatilité des marchés

Faites-moi savoir lorsque vous serez disponible pour un rendez-vous. Nous pourrons alors examiner vos objectifs d’investissement en détail.

Sincèrement,

VOTRE NOM »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques