A A A
Argent

Conjoints sournois et amis exigeants…

31 octobre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les habitudes de dépenses des Québécois sont fortement influencées par leur entourage, au point que cela les empêche d’atteindre leurs objectifs financiers personnels.

C’est ce que révèle un sondage réalisé par SOS Dettes et Capital One Canada à l’occasion du mois de l’éducation financière.

Les conjoints, en particulier, seraient ceux par qui les problèmes arrivent. En effet, bien que 83 % des Québécois en couple disent parler ouvertement et honnêtement d’argent avec leur conjoint, le tiers affirme que les habitudes de dépenses de leur tendre moitié les ont empêchés d’atteindre leurs objectifs financiers.

Mais la vie financière ne serait pas plus simple hors du couple, car la pression des pairs « peut faire exploser les budgets », prévient Capital One. Ainsi, 43 % des Québécois disent que leurs amis les poussent à dépenser plus que prévu lorsqu’ils sortent avec eux. Au moment de régler l’addition, 20 % disent payer normalement plus que leur part, alors que 8 % avouent que leur contribution est régulièrement insuffisante.

« Les membres de votre famille et vos amis doivent bien comprendre vos objectifs financiers afin de vous aider à les atteindre. Il n’y a aucune honte à prendre le contrôle de son argent », dit SOS Dettes.

L’étude indique qu’une vaste majorité de Québécois (93 %) affirment qu’il existe des excuses acceptables pour être économe. Payer ses dettes (71 %), économiser en vue de l’achat d’une maison (52 %) et épargner pour payer les études d’un enfant (51 %) se retrouvent en tête de liste des excuses privilégiées.

Au lieu d’inventer des excuses, SOS Dettes et Capital One Canada proposent aux Québécois de mettre en pratique les conseils suivants pour ne pas perdre le contrôle de ses finances personnelles.

* Partagez vos objectifs financiers avec votre famille et vos amis afin qu’ils puissent vous aider à rester sur la bonne voie.

* Définissez par écrit vos objectifs financiers et notez vos progrès.

* Cernez vos points faibles en matière de finances personnelles et établissez un budget qui vous aidera à réduire vos dépenses. Selon le sondage, l’épicerie (80 %), les sorties entre amis (78 %), l’achat de cadeaux (71 %) et la planification d’un mariage (67 %) font partie des principales façons acceptables de diminuer ses dépenses.

* Organisez des activités avec vos amis au cours desquelles vous n’aurez pas à dépenser.

Loading comments, please wait.