A A A
Assurance

Connaissez-vous bien votre tolérance aux risques ?

19 octobre 2010 | William André Nadeau | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Votre attitude change quand les marchés sont en baisse, et 90 % de vos actions sont dictées par votre inconscient, écrit William André Nadeau, gestionnaire de portefeuille et fondateur du cabinet Orientation Finance.

Quand le marché est haussier, vous sentez que vous avez une haute tolérance au risque, et quand il est en baisse vous réalisez que votre tolérance a radicalement baissé. C’est le cas pour plusieurs investisseurs.

Votre conscient vous pousse à la persévérance et à la patience, mais votre inconscient vous dicte le contraire quand les marchés baissent. Les plus récentes études en phycologie estiment qu’environ 90 % de votre comportement est dicté par votre inconscient. Il est important que vous échangiez avec votre conseiller financier sur votre attitude, lors des baisses majeurs des marchés financiers, sinon vous risquez fort d’obtenir les faibles rendements de l’investisseur moyen, tel que répertorié par l’étude de Dalbar : rendement de 5 % inférieur au marché, car vous risquez probablement d’encaisser vos pertes à chaque grande correction des marchés.

Votre inconscient vous coûte très cher. Selon les neurologues (1), les pertes financières viennent chatouillez la même zone du cerveau que le danger mortel. Il est difficile de résister à cette réaction de défense au danger mortel. C’est alors que votre tolérance au risque peut changer radicalement au moment de ces pertes vous incitant à « jeter l’éponge ».

(1) : Gagnez en Bourse grâce à la neuréconomie de Jason Zweig


Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000