A A A
Calendrier

Un colloque pour relever les défis à venir

4 mai 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

microphone_consultation_425Robots-conseillers, MRCC 2, révision du modèle d’affaires… les défis auxquels auront à faire face les professionnels de la finance dans les prochaines années ne manquent pas. La firme Deontologie.ca organise donc le mois prochain une journée de formation pour vous aider à les surmonter.

Le Colloque en finance abordera ces thèmes :

  • L’arrivée des robots-conseils

Ce service, qui automatise la gestion et le rééquilibrage d’un portefeuille au moyen d’un algorithme afin de faire correspondre l’investissement au profil de risque du client, risque de bouleverser vos habitudes. Dans ces conditions, il peut être intéressant d’apprendre à mieux faire valoir la valeur ajoutée de vos conseils.

  • Le MRCC 2 et votre rémunération

À partir du 15 juillet, vos clients recevront un rapport sur les frais et la rémunération (commissions) qu’ils paient. C’est donc le moment de réfléchir à la façon dont vous leur facturerez votre savoir-faire (détermination de leurs besoins financiers, définition de leurs objectifs de placement, mesure de leur tolérance au risque, recommandation de produits appropriés, construction d’un portefeuille, examen régulier des placements, etc.).

  • Un modèle d’affaires en péril 

La plupart des conseillers indépendants exercent leur métier en offrant des conseils avec la vente de produits, acceptant alors que la commission versée couvre l’acte de vente et le conseil préalable, ce qui occulte l’importance de leurs forces. Pourtant, le conseil est leur principal avantage concurrentiel… à condition de savoir le mettre en valeur.

À QUI S’ADRESSE LE COLLOQUE?

Le Colloque en finance s’adresse aux courtiers, mais aussi aux représentants désireux de savoir comment ils pourront profiter des changements qui s’en viennent.

Sont concernés : les représentants de courtier en placement et en épargne collective, les courtiers en placement, les gestionnaire de fonds d’investissement, les gestionnaires de portefeuille, les planificateurs financiers et les chefs de la conformité.

CINQ CONFÉRENCES À THÈMES

Toujours dans le cadre de cette journée de formation, Deontologie.ca propose cinq conférences couvrant les questions suivantes :

  • Le risque fiduciaire et le rôle du conseiller-mandataire (avec Robert Pouliot, expert en évaluation du risque fiduciaire)

Thèmes abordés : nouveau rôle des représentants en épargne collective et des conseillers en sécurité financière; tableau des impacts clés et nouvelles sources de valeur ajoutée; renversement du rôle de représentant vers celui de conseiller; de l’épargne au patrimoine; cabinets multiconseils : la nouvelle voie de décentralisation géographique de la finance au Québec; etc.

  • Quel est le profil du conseiller de l’avenir? (avec Richard Morin, président de Neovest)

Thèmes abordés : quel conseiller les investisseurs recherchent-ils?; l’évolution du modèle d’affaires et la rémunération de l’avenir; la technologie et le conseiller; le recrutement de la clientèle.

  • Va-t-on vers la fin de nos professions? (avec Michel Mailloux, expert en éthique du secteur financier)

Thèmes abordés : l’apparition des robots aux États-Unis, puis au Canada, acceptée par les organismes de réglementation, signifie-t-elle la mort de nos professions? Comment ces machines fonctionnent-elles? Quels sont leurs avantages et leurs désavantages? Comment les combattre efficacement?

  • L’effet alpha : la valeur ajoutée des conseillers (avec Benjamin Creary, gestionnaire de placements agréé et directeur des ventes à Vanguard Investments Canada).

Thèmes abordés : une étude de Vanguard démontre qu’en plus de procurer une certaine tranquillité d’esprit, les conseillers peuvent faire augmenter la valeur nette des rendements d’environ 3 %. C’est l’effet alpha qu’a le conseiller quand il se concentre sur : l’encadrement du comportement des clients; la gestion de leur patrimoine; la construction de leur portefeuille.

  • Avoir une philosophie et une approche d’investissement à long terme (avec Maxime Ménard, associé principal chez Jarislowsky Fraser).

Thèmes abordés : retour sur la philosophie d’investissement de Jarislowsky Fraser, qui repose notamment sur la conviction qu’il est possible d’atteindre de bonnes performances à long terme en investissant dans des entreprises de grande qualité qui possèdent des perspectives de bénéfices attrayantes.

Le Colloque en finance se tiendra le 15 juin au Centre des congrès – Château Royal, à Laval.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques