A A A

Conseiller licencié pour avoir respecté un client

14 juillet 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le Français Denis Mendras a appris à la dure ce qu’il en coûte de bien servir les clients. Conseiller depuis 10 ans à la caisse d’épargne d’Aubenas, en France, Denis Mendras a recommandé à un consommateur de ne pas investir dans fonds commun d’actions. Au lieu de féliciter le conseiller pour sa recommandation apparemment avisée, la direction de la caisse l’a simplement congédié, sous prétexte qu’il aurait « saboté sa mission », rapporte le quotidien parisien l’Humanité.

Le fonds en question ne répondait pas aux besoins de son client, car il comportait trop de risque. Le hic, c’est que le promoteur de ce fonds assistait Denis Mendras dans la démonstration du produit. « Il l’a présenté de façon mensongère. Le client s’est rapidement positionné contre ce placement, alors je lui ai proposé un autre moins risqué. Ce qu’il a accepté », explique Denis Mendras. Pendant qu’il saisissait l’ordre d’achat, le promoteur a continué à harceler le client jusqu’à ce qu’il finisse par s’emporter, explique Denis Mendras.

Mœurs différentes
En France, il serait fréquent que les promoteurs de fonds rencontrent les consommateurs en tandem avec les conseillers. Cette pratique propice aux dérapages en exaspère plus d’un. « D’autres collègues avaient également rencontré des difficultés lors de rendez-vous similaires », explique Denis Mendras. Il croyait que l’incident allait en rester là. Mais non. Son chef l’a interpellé en lui disant qu’il n’avait pas le choix de refuser les compétences d’un supposé «professionnel».

Loading comments, please wait.