A A A
Crayon

Conseillère le jour, duchesse la nuit

30 janvier 2015 | Denis Méthot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Anne-Marie Roberge

L’hiver 2015 ne sera pas comme les autres pour Anne-Marie Roberge, conseillère en finances personnelles à la Caisse populaire de L’Ancienne-Lorette. Cette diplômée de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), concentration Entrepreneuriat, représentera le duché des Rivières lors du Carnaval de Québec, qui commence aujourd’hui et qui se poursuit jusqu’au 15 février.

L’aventure s’annonce palpitante pour cette jeune femme âgée de 25 ans. Sa sélection comme duchesse lui permettra de vivre un rêve d’enfance.

« Je me souviens que des troupes de jeunes filles dansaient lors des défilés de nuit et comme je suivais des cours de danse, je me disais que j’aimerais faire partie de la parade. J’aurai l’occasion de le vivre cet hiver, mais assise sur un char allégorique! »

Peut-être même sur le fauteuil de la reine, si la chance lui sourit lors du couronnement qui aura lieu le soir du lancement de la fête au Palais de glace.

Un projet inspirant

Les duchesses du Carnaval jouent un rôle d’ambassadrices auprès de la population. Elles participent aux différentes activités et sorties publiques avant et pendant les festivités. Les sept élues deviennent des vedettes à part entière durant leur court règne, presque autant que Bonhomme lui-même.

Signe de leur popularité, en 42 ans, plus de 12 000 femmes ont posé leur candidature pour être choisie duchesse. En 1997, le Carnaval a décidé de laisser tomber cette institution créée en 1955, mais l’a rétablie en 2013 dans le cadre d’une série de mesures visant à redonner un nouveau souffle à l’évènement, qui était en plein déclin.

La « version 2.0 » des duchesses met désormais l’accent sur les qualités entrepreneuriales des aspirantes. Elles doivent présenter un projet mobilisateur qui est réalisable en deux mois. L’idée soumise et sa faisabilité jouent un rôle capital dans le choix final des élues. Cet aspect a d’ailleurs été déterminant dans la décision d’Anne-Marie Roberge lorsqu’est venu le temps de poser sa candidature. Elle voit dans la duchesse des années 2010 une femme persévérante, qui affiche beaucoup de leadership et qui aime relever des défis.

Inspirée par le hockey, elle a développé une idée qu’elle a nommée « Les trois étoiles du match ». Il s’agit d’une série de trois compétitions sportives — concours de vitesse sur glace, tirs au but sur cible et sprint de 200 mètres en bottes sur neige —, qui seront disputées le 10 janvier dans son duché. Elle a aussi prévu une heure de zumba pour réchauffer la foule ainsi que du « bubble football » sur neige.

Des Jeux du commerce au Carnaval

Durant ses études à l’UQAR, la duchesse des Rivières avait participé aux Jeux du commerce, une compétition interuniversitaire provinciale. Elle y avait été sollicitée par Desjardins afin de passer une entrevue pour une carrière dans les services financiers. Charmée par ce qu’on lui a présenté, elle a accepté et suivi une formation de conseillère en finances personnelles.

Avec sa sélection comme duchesse du Carnaval, elle a réussi un autre type d’examen : les duchesses deviennent des vedettes à part entière, des points de mire, de véritables VIP.  Elle s’en est rendu compte quand les gens de son duché ont commencé à lui dire : « Vous êtes MA duchesse ».

Même si elle participe à des activités depuis quelques semaines et que le Carnaval s’amorce aujourd’hui, il est encore trop tôt pour qu’elle puisse mesurer totalement l’impact que cette expérience va lui apporter au plan professionnel et personnel. Mais déjà, elle en retire certains bénéfices.

« Nous recevons des formations, notamment en matière d’organisation d’évènements. Je n’avais jamais touché au domaine des médias. Les entrevues, c’est une chose toute nouvelle pour moi. Lors de nos sorties officielles, nous rencontrons des gens de plusieurs milieux. Ça va m’aider à entretenir mes relations d’affaires, c’est sûr. En janvier, j’occuperai deux emplois, conseillère en finances personnelles à la Caisse et duchesse. C’est la seule fois dans ma vie où je vais occuper ce rôle et je veux vivre cette expérience à 200 % », conclut-elle.

La rédaction vous recommande :

Insolite : Conseiller le jour, acteur le soir
Conseillers de cœur et de valeur

Loading comments, please wait.