A A A

Contrôle interne : l’ICCA présente de nouvelles lignes directrices

9 avril 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(09-04-2007)Le resserrement de la réglementation en valeurs mobilières impose de nouvelles exigences en matière de contrôle interne des entreprises cotées.

Or, de nombreuses PME ne disposent pas des ressources humaines et financières nécessaires pour instaurer un système d’attestation de la qualité du contrôle interne. Afin de leur donner un coup de main, l’Institut des comptables agréés du Canada(ICCA)a élaboré des recommandations claires et pratiques qui aideront les chefs de la direction et les chefs des finances à attester la conception du contrôle interne et à présenter les informations requises dans le rapport de gestion.

Ces recommandations sont énoncées dans un nouvel ouvrage intitulé Le contrôle interne et les petits émetteurs – Attestation et information en matière de conception du contrôle interne à l’égard de l’information financière : Recommandations à l’intention des petites sociétés ouvertes.

« Cet ouvrage propose une approche descendante fondée sur les risques qui tient compte de la situation des petites sociétés et du manque de ressources avec lequel elles doivent composer lorsqu’elles tentent d’instaurer un contrôle interne à l’égard de l’information financière de l’ampleur de ceux que l’on attend des grandes sociétés », explique l’ICCA.

Bien que cette publication s’adresse d’abord aux PME inscrites à la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX, le cadre d’information ainsi que les exemples de situations courantes qu’elle contient pourront également être utiles aux grands émetteurs.

Pour télécharger sans frais Le contrôle interne et les petits émetteurs – Attestation et information en matière de conception du contrôle interne à l’égard de l’information financière : Recommandations à l’intention des petites sociétés ouverte, cliquez ici :

Loading comments, please wait.