A A A
Argent

Couples et REER : qui décide?

13 février 2014 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Dans les couples au Canada, il semble que tant les hommes que les femmes croient être la personne qui mène pour les décisions concernant les REER!

Selon un récent sondage réalisé par la firme Pollara pour le compte de la BMO, 41 % des hommes considèrent qu’ils sont aux commandes. Ils ne sont que 15 % à penser que c’est leur compagne qui prend les principales décisions concernant la retraite.

À l’inverse, 32 % des femmes considèrent que ce sont elles qui mènent en cette matière. Et elles ne sont que 19 % à dire que c’est leur conjoint qui prend les principales décisions pour les vieux jours du couple. Pas facile de connaître le fin mot de l’histoire!

Les auteurs du sondage ont également cherché à savoir qui a le plus de motivation pour épargner dans le couple. Là encore, tout le monde n’est pas d’accord… Ainsi, 42 % des hommes se disent plus déterminés à épargner, alors qu’ils sont 19 % à dire que c’est leur conjointe qui est plus résolue. Du côté des femmes, une proportion de 44 % affirment être plus déterminées à épargner que leur conjoint, alors qu’elles sont 21 % à penser que c’est plutôt lui qui l’est.

Risque de mésentente

« Notre sondage montre qu’il y a de nettes divergences au sein des couples canadiens sur qui est aux commandes en matière de préparation de la retraite, constate Jean Richard, vice-président, Groupe de gestion du patrimoine à BMO Nesbitt Burns. Si chacun des conjoints pense que c’est lui qui mène la barque et qu’ils ont des vues divergentes, alors on peut s’attendre à ce qu’ils entrent en conflit à un moment donné », s’inquiète-t-il.

« Il est extrêmement important de communiquer et d’être disposé à faire des concessions et à discuter franchement des questions financières », ajoute M. Richard.

Une vraie discussion

Lorsque l’on aborde le sujet de la retraite dans le couple, mieux vaut ne pas simplement effleurer le sujet. Alors que 87 % des personnes mariées ou en relation sérieuse disent qu’elles ont eu une conversation avec leur compagnon au sujet de la retraite, à peine le quart des couples en ont discuté en détail.  Moins de la moitié des couples ont abordé des questions comme ce qui constitue pour eux la retraite idéale et les moyens à prendre pour atteindre leurs objectifs.

Loading comments, please wait.