A A A

Crédit d’impôt pour le maintien à domicile des personnes âgées : l’ASCQ réclame un crédit fixe de 100 $

18 juin 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les membres de l’Association des syndicats de copropriété du Québec (ASCQ) en ont ras le bol d’être obligés de remplir des tas de formulaires pour réclamer le crédit d’impôt pour le maintien à domicile des personnes âgées.

Voilà pourquoi ils demandent à Monique Jérôme-Forget, ministre québécoise des Finances, de simplifier la procédure en accordant un crédit d’impôt fixe de 100 $ par année fiscale par copropriétaire ou locataire admissible. «Vous éliminerez des tonnes de maux de tête à nos milliers d’administrateurs bénévoles pour qui ce n’est pas un métier de remplir des papiers», dit l’ASCQ.

En vigueur depuis le 1er janvier 2007, le crédit d’impôt pour le maintien à domicile des personnes âgées de 70 ans ou plus s’applique aux copropriétaires pour une certaine portion des dépenses communes. Le crédit s’élève à 30 % des dépenses admissibles.

Pour une copropriété à vocation résidentielle, le crédit annuel d’impôt annuel moyen se situe entre 80 $ et 120 $. C’est pourquoi un crédit fixe «répondrait parfaitement au désir de la ministre». Par la même occasion, il réglerait l’énorme problème logistique des petites copropriétés mal équipées pour répondre à ces exigences bureaucratiques.

L’ASCQ espère sensibiliser la ministre Jérôme-Forget à ce problème afin qu’elle «corrige le tir» dès le prochain budget provincial.

Loading comments, please wait.