A A A

Crise du crédit : les conditions s’améliorent, croit la Banque du Canada

28 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Banque du Canada conclura des prises en pension (achat-rachat de titres gouvernementaux auprès d’institutions admissibles) pour un montant total de 1 milliard de dollars, assorties d’une échéance de 28 jours.

Il s’agit d’une réduction de 1 milliard de dollars par rapport à la précédente opération du même genre lancée le 1er mai et venant à échéance le 29 mai. Si la Banque du Canada diminue l’injection des nouvelles liquidités, c’est qu’elle estime que les conditions sur les marchés financiers se sont généralement améliorées depuis la fin d’avril.

«Cette décision de réduire le montant de l’encours du financement à plus d’un jour tient   compte de l’amélioration générale des conditions sur les marchés depuis la fin d’avril, notamment des conditions de financement jusqu’à trois mois», a indiqué la banque centrale. La nécessité de procéder à d’autres transactions «sera examinée à la lumière des conditions sur les marchés financiers», a-t-elle ajouté.

La semaine dernière, Mark Carney, le gouverneur de la Banque du Canada, avait indiqué que les turbulences affectant les marchés du crédit s’adoucissaient. Il a toutefois précisé qu’il n’était pas prêt à déclarer que la crise était terminée.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000