A A A

Croissance économique : le Canada deuxième en 2005, premier en 2006

10 mai 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(10-05-2005)Sherry Cooper, l’économiste en chef de BMO Nesbitt Burns, croitque le Canada affichera le deuxième taux de croissance du PIB le plusélevé parmi les pays du G7 en 2005, après les États-Unis.

Elle prédit que le PIB du pays croîtra de 2,8 %, en raison dela poursuite de la forte demande et la solidité des prix des marchandises,jumelées à de faibles taux d’intérêt et àune solide économie mondiale. Par comparaison, le PIB américaindevrait progresser de 3,3 % en 2005.

C’est l’Alberta qui sera le moteur de la croissance au pays, avecun gain «fabuleux» de 3,9 % prévu pour 2005. «L’Albertacontinue de profiter de la fermeté des prix de l’énergieet de solides projets d’investissement dans les mines, les sables bitumineuxet la construction de pipelines vers la côte Ouest», a dit SherryCooper qui s’adressait au Cercle canadien de Montréal.

L’économie québécoise devrait croître au tauxannuel de 2,6 % cette année, un chiffre supérieur à celuide l’Ontario, qui a été durement touchée par le ralentissementdu secteur automobile et les effets du raffermissement du dollar canadien. Dansla Belle Province, dit-elle, la demande intérieure, notamment pour lesproduits de consommation, continuera d’alimenter l’économiedu Québec.

«Les ventes au détail ont augmenté de presque 10 % au coursde l’année écoulée, principalement en raison desgains réalisés dans le secteur de l’emploi et de la confiancedes consommateurs.» Le taux de chômage au Québec s’approcheactuellement des niveaux les plus bas enregistrés depuis le milieu desannées 1970, se situant légèrement en-deçàde 8 %. Elle note que le secteur de la construction non résidentiellea pris un tournant positif au cours de la dernière année pendantque le secteur de l’habitation enregistrait des résultats spectaculaires.Toutefois, les industries forestière et de l’aérospatiale demeurentconfrontées à des obstacles substantiels

Sherry Cooper y est allée de ses prédiction pour 2006. Elle affirmeque le Canada mènera le peloton de tête de tous les pays du G7,ex aequo avec les États-Unis, avec un croissance de 3 % du PIB.

«La croissance des pays en voie de développement apportera unsolide soutien aux prix des marchandises qu’alimentera l’énormedemande de la Chine pour la pulpe, le ciment, le charbon, le minerai de fer,l’acier et l’aluminium», a-t-elle précisé. Ils’ensuivra une augmentation des prix. «La pulpe constitue la principaleexportation du Québec et du Canada vers la Chine, et on peut s’attendreà ce que le prix de cette marchandise continue encore de s’affermir.»

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000