A A A
Devise

Crypto : des investisseurs perdent 18 % de leurs profits

6 août 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Photo : ezthaiphoto /123rf

Photo : ezthaiphoto /123rf

Il n’y a jamais de semaine tranquille avec le bitcoin! Encore récemment, des investisseurs ont perdu 18 % de leurs profits quand ils ont dû combler les pertes d’un autre investisseur.

L’histoire se passe sur le site OKEx, une populaire Bourse virtuelle de Hong Kong. Le 31 juillet, un trader y prend une position longue sur le bitcoin, d’une valeur de 416 millions de dollars américains (540 M$ CA). Devant l’ampleur de cette position, l’équipe de gestion de risque d’OKEx aurait contacté ce client rapidement afin de lui demander de la diminuer pour réduire le risque sur le marché. Celui-ci aurait toutefois refusé de se plier à cette exigence. OKEx a ensuite gelé son compte pour éviter que le client puisse augmenter sa position.

LA VALEUR DU BITCOIN BAISSE

C’est alors que le prix du bitcoin a connu une nouvelle chute. Pas si étonnant, considérant qu’il a perdu près de la moitié de sa valeur depuis le début de 2018, comme l’indique Bloomberg.

Conformément à ses propres règles, OKEx a dû amorcer la liquidation automatique de la position. En effet, OKEx procède à des liquidations forcées lorsque le rapport de marge d’un compte descend sous 10 %.

Le trader n’étant pas en mesure de combler cette perte, la politique de récupération collective d’OKEx a été mise en branle. Les traders qui avaient des positions « gagnantes » sur OKEx, dont ils n’avaient pas encore réalisé les gains, doivent donc céder 18 % de leurs profits pour combler le trou laissé par leur collègue récalcitrant.

UN PARI RISQUÉ

Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se produit, rappelle Bloomberg, mais l’ampleur de cette débâcle a fait jaser chez les aficionados de la cryptomonnaie. Elle leur rappelle à quel point il est risqué d’investir dans des actifs virtuels encore très peu réglementés, dans des marchés où de hauts niveaux d’effet de levier sont permis (jusqu’à 20 x sur OKEx) et sur lesquels la protection des investisseurs reste souvent minimale. Au fil des ans, les Bourses de cryptomonnaies ont été touchées par des pannes, des piratages et des manipulations du marché.

OKEx AMÉLIORE SA PROTECTION

OKEx soutient avoir injecté 2 500 bitcoins (environ 23,4 M$ CA) dans une assurance au début du mois d’août 2018 afin de réduire les répercussions sur ses clients. Elle automatisera aussi l’entrée en vigueur de cette assurance de manière à intervenir plus rapidement en cas de risque. Le système de marges de compte et de liquidation forcée sera aussi revu afin de minimiser la taille des liquidations forcées de position et donc rendre l’activation des mesures de récupération collective moins fréquente.

De son côté, Tiantian Kullander, une ancienne trader de Morgan Stanley et cofondatrice de la firme de « crypto trading » Amber AI Group, qualifie d’étrange le système de récupération collective. Elle croit que ce système met à risque la réputation des Bourses de cryptomonnaies lorsque les clients sont forcés d’absorber des pertes.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000