A A A
Crédit

Dans le rouge? Et alors?

22 juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’endettement des ménages canadiens a beau être en hausse, le moral, lui, demeure au beau fixe. En fait, 66 % des Canadiens seraient à l’aise face à leurs dettes, selon un nouveau sondage de Banque CIBC.

Au cours des douze derniers mois, 31 % des sondés déjà endettés ont creusé davantage leur dette, rapporte l’étude. Raisons invoquées? L’achat de biens ou des services nécessaires ou discrétionnaires. L’achat d’un nouveau véhicule, la prise de vacances et la réalisation de travaux de rénovation viennent en tête de liste.

Selon le sondage, 66 % des Canadiens affirment être à l’aise avec leur taux d’endettement. Plus précisément :

  • 25 % affirment bien vivre avec leur dette et croient être en mesure de s’endetter « davantage si nécessaire »;
  • 41 % ont déclaré être « plutôt à l’aise », mais ont souligné ne pas vouloir augmenter leur dette.

Toutefois, 34 % des sondés sont inconfortables par rapport à leur situation d’endettement. En détails :

  • 23 % sont mal à l’aise, réussissent à gérer leur endettement, mais craignent un changement à leur situation actuelle;
  • 10 % sont très inconfortables avec leur situation, sont endettés au-delà de leur capacité de remboursement et se considèrent « dans une situation financière précaire. »
Pourcentage des Canadiens qui se sentent à l’aise ou mal à l’aise avec le montant de leur dette :
Tous 18 à
24 ans
25 à
34 ans
35 à
44 ans
45 à
54 ans
55 à
64 ans
65 ans
et plus
À l’aise (net) 66 % 62 % 65 % 55 % 64 % 71 % 81 %
Très à l’aise – Je pourrais m’endetter davantage si nécessaire 25 % * 23 % 17 % 23 % 29 % 41 %
Plutôt à l’aise – Je préférerais toutefois ne pas m’endetter davantage 41 % 45 % 42 % 39 % 41 % 43 % 40 %
Plutôt mal à l’aise – Je parviens à gérer ma dette, mais tout changement
à ma situation actuelle pourrait être problématique
23 % * 23 % 27 % 27 % 21 % 13 %
Très mal à l’aise – Je suis plus endetté que je ne peux me le permettre
et je sens que je suis dans une situation financière précaire
10 % * 12 % 17 % 9 % * *
Mal à l’aise (net) 34 % 38 % 35 % 45 % 36 % 29 % 19 %

* indique que la taille de l’échantillon est trop faible pour que le résultat soit communiqué individuellement


UNE QUESTION D’HABITUDE? 

Selon un autre sondage CIBC dévoilé plus tôt cette année, les Canadiens âgés de 65 ans et plus sont plus à l’aise que les autres avec l’endettement. En fait, le facteur d’inquiétude face à une dette varierait selon l’âge. L’étude rapporte que 81 % des personnes endettées de 65 ans et plus affirment être « à l’aise » face à la situation, comparativement à 62 % pour la tranche des 18 à 24 ans.

Autres faits recensés : 16 % des personnes de 65 ans et plus sont liées à un prêt hypothécaire et 56 % n’ont pas de dettes.

Les formes de dette les plus communes recensées chez les jeunes de 18 à 24 ans sont les prêts étudiants (37 %) et les dettes sur cartes de crédit (20 %).

DES OPINIONS QUI DIVERGENT 

Le sondage révèle également des disparités en matière de perception de l’endettement.

  • 67 % des participants considèrent l’endettement comme acceptable, moyennant une saine gestion;
  • 28 % sont d’avis qu’il est à proscrire;
  • 5 % le perçoivent comme un moyen pour obtenir ce qu’ils désirent.
La rédaction vous recommande : 

 

Loading comments, please wait.