A A A

De Canaccord Capital à Financière Canaccord

1er octobre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le 1er décembre prochain, la firme Canaccord Capital s’appellera Financière Canaccord. Pour tenir compte de ce changement, le symbole boursier de Canaccord sera modifié au début du mois de décembre, passant de CCI.TO à CF.TO à la Bourse de Toronto.

« Le nouveau nom reflète clairement l’ampleur et la diversité de nos opérations et positionne notre marque en vue de notre croissance future », a indiqué Paul Reynolds, président et chef de la direction de Canaccord Capital.

Afin de réaliser cette croissance, Canaccord compte sur le succès de son virage stratégique entrepris en mars dernier. La maison de courtage de Vancouver avait alors annoncé un plan de développement en plusieurs points, notamment :

  • La consolidation accrue du service de soutien administratif dans un certain nombre de secteurs géographiques.
  • Le report de certains programmes de récompenses et d’événements.
  • Le contrôle des coûts des permis d’exercer qui sont sous-utilisés et des réductions de coûts supplémentaires touchant le groupe mondial de recherche.

Canaccord a également réorganisé sa structure de rémunération, notamment l’ajustement des versements en fonction des produits, le déploiement d’un programme de fidélisation à long terme dans la division des services à la clientèle privée et l’orientation de la rémunération de sa division Canaccord Adams axée sur une rentabilité à l’échelle mondiale.

Conséquence de l’implantation de ce plan de développement : 75 conseillers en placement ont perdu leur emploi. Canaccord leur a préféré des conseillers au volume d’affaires plus important qui, dit-elle, devrait assurer la croissance de ses actifs.

« Grâce à la solidité de notre bilan, à la liquidité de nos avoirs et à notre engagement envers le service à la clientèle, Financière Canaccord s’attache à offrir aux investisseurs des solutions qui tirent parti de notre envergure mondiale et de nos compétences locales », a ajouté Paul Reynolds.

Canaccord Capital a été secouée par la crise financière et celle entourant les PCAA. Au 1er trimestre de 2010, elle a affiché des ventes de 137,5 millions de dollars, en baisse de 20 % par rapport au même trimestre de 2009. Le bénéfice net s’est établi à 9,1 millions, comparativement à 16,4 millions (- 44 %) pour le 1er trimestre de 2009.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000