A A A
Assurance

De l’aide pour gérer les fonds de dotation

23 mars 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

terre_planete_globe_argent_monnaie_425Plusieurs familles aisées financièrement décident de créer un fonds de dotation pour commémorer un proche disparu. De même, des propriétaires d’entreprises ou d’autres personnes fortunées créent de leur vivant un fonds pour aider des causes qui leur tiennent à cœur. Si la philanthropie est toujours la bienvenue, elle peut s’avérer difficile à gérer année après année, rapporte un article publié par le site Morningstar.ca.

Le journaliste Michael Ryval présente un organisme de Toronto qui agit un peu comme un gestionnaire de fonds, mais dans le domaine philanthropique. Grâce à la Toronto Community Foundation (TCF), les donateurs peuvent mieux diriger leurs dons vers différents organismes.

« La plupart des gens font des chèques pour tout un ensemble d’organisations, sans entretenir de relations suivies avec celles-ci, ni savoir comment elles dépensent leur argent », dit Marvi Ricker, cité dans l’article. M. Ricker connaît bien ce domaine puisqu’il est vice-président des services philanthropiques chez BMO Banque privée Harris, à Toronto. « Il faut que vous soyez bien au fait des problèmes actuels au niveau communautaire, et que vous sachiez quelles organisations travaillent sur ces problèmes, pour choisir où envoyer vos dons », rappelle M. Ricker.

La TCF se définit comme un lien entre les donateurs et les organismes de bienfaisances. L’organisme sans but lucratif gère des fonds de dotation qui totalisent 225 millions de dollars. En 2009, la TCF a dirigé 8,2 millions de dollars provenant de ces fonds vers quelque 450 organismes communautaires.  La TCF suit de près toute une série d’enjeux communautaires, allant de l’environnement, à l’emploi pour les immigrants aux activités pour les jeunes.  Chaque année, la TCF publie un rapport qui identifie les problèmes auxquels la ville de Toronto fait face. Parallèlement, elle est en contact avec des organisations qui offrent des solutions dans chacune des sphères.

Ce service n’est pas réservé au très grands fonds de dotation puisque le capital minimum est de 25 000 $. L’article donne l’exemple d’un médecin qui a créé un fonds de dotation en mémoire de sa mère. Le fonds vaut 70 000 $, et il génère des revenus annuels d’environ 2 800 $. L’argent permet entre autre de payer une bourse en biologie pour des élèves du secondaire.

Le TCF exige des frais annuels de gestion équivalent à 2 % des actifs. Ces frais incluent à la fois la gestion des placements et les honoraires de conseils en philanthropie. La gestion des placements est confiée à six firmes spécialisées, dont Jarislowsky Fraser.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000