A A A
Affaires

De salarié à entrepreneur

26 septembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le profil de votre clientèle pourrait changer radicalement au cours de la prochaine décennie. En effet, on s’attend à voir des Canadiens devenir leur propre patron à un rythme accéléré, si l’on se fie à une récente analyse de la Banque CIBC. Même que cette année déjà, plus d’un demi-million d’entrepreneurs se préparent à lancer leur propre entreprise.

« Des forces structurelles irréversibles portent à croire que la prochaine décennie pourrait connaître la plus forte éclosion de jeunes entreprises jamais enregistrée dans l’économie canadienne », indique la Banque CIBC.

Le passage graduel à une forte culture de l’individualisme et de l’autoamélioration, le rôle de la technologie facilitant la transition du bureau au télétravail, ainsi que la mondialisation et l’interconnexion de plus en plus grandes des marchés exigeant plus de spécialisation, de souplesse et de rapidité, de même que les tendances démographiques favorisant la petite entreprise « sont au nombre de ces forces susceptibles de stimuler la création nette de 150 000 nouvelles entreprises au Canada au cours des dix prochaines années », estime l’institution financière.

L’étude de la CIBC révèle un certain nombre de tendances intéressantes chez les nouveaux propriétaires d’entreprise.

  • Devenir travailleur autonome résulte d’un choix, 20 % seulement des nouveaux propriétaires ayant été poussés par le fait qu’ils ne trouvaient pas d’emploi.
  • Le groupe d’âge des 50 ans et plus constitue le segment ayant la croissance la plus rapide parmi les nouveaux propriétaires d’entreprise et représente près de 30 % des nouveaux entrepreneurs.
  • Les travailleurs autonomes sont plus instruits. Un tiers d’entre eux détiennent un diplôme universitaire.
  • 70 % des nouvelles entreprises sont lancées par des hommes, mais les femmes ont tendance à mieux réussir.
  • Les secteurs de l’éducation (en hausse de près de 65 % depuis 2007) et des soins de santé (en hausse de près de 20 %) connaissent la croissance la plus rapide.
  • La Colombie-Britannique est en tête au pays, les jeunes entreprises représentant 3,9 % de la population active occupée.

La première tendance retient l’attention. En effet, la récente augmentation de nouvelles entreprises s’est produite malgré que le marché de l’emploi soit relativement sain, ce qui indique qu’un nombre important de nouveaux entrepreneurs font un choix de carrière en devenant travailleurs autonomes plutôt que de se voir dans l’obligation de se lancer en affaires par manque de possibilités d’emploi.

Que seulement 20 % de ceux qui ont démarré leur propre entreprise l’ont fait « par la force des choses » surprend la CIBC.  C’est une proportion beaucoup plus faible que celle observée parmi ceux qui avaient lancé leur entreprise pendant les périodes de relance économique sans création d’emploi du milieu des années 1990 et du début des années 2000.

La CIBC s’en réjouit : « Plus les propriétaires d’entreprise se lancent en affaires par choix, plus leurs chances de réussir risquent d’augmenter », note-t-elle.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000