A A A
Techno

Défectuosité de moyens

28 août 2010 | François Laporte | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les technologies humaines (comme internet, les CRM, l’infonuagique, le 4G, etc.) sont de merveilleux prolongements du corps et de l’esprit, et leur utilisation raisonnée est synonyme de liberté, de rentabilité et de sécurité. Et c’est avec beaucoup de bonheur que de plus en plus de conseillers les utilisent au quotidien.

Mais il y a un os : pour arriver à atteindre nos objectifs, on a beau employer les leviers technos, appliquer avec bonne foi et à la lettre les exigences de conformité, suivre avec attention les jolies procédures, faire avec conviction l’avalanche de déclarations et de divulgations de toutes sortes, remettre avec solennité les prospectus et les mises à jour et les on-ne-sait-plus-trop-quoi… nous sommes trop souvent hors-jeu et parfois même hors-la-loi à cause d’importantes défectuosités de moyens qui ne relèvent pas toujours de nous :

Quelques exemples

Pour effectuer une simple vente, le salmigondis de paperasse, d’outils et de procédures changeants donne la nausée.

Il y a toujours une petite case non cochée ou oubliée qui fait foirer une transaction.

Les notices et prospectus ne parviennent généralement pas à suivre les changements et nous placent dans une situation de non-conformité.

Toute erreur ou omission exige un temps de réparation fou, qui aurait autrement été réservé à d’autres activités.

De petits tout-puissants accaparent notre précieux temps de production pour des vérifications obsessionnelles qui, parfois, ne servent qu’eux-mêmes.

Notre bureau (virtuel) est même utilisé comme classeur de documents (égarés?) par quelques-uns de nos fournisseurs!

Bref, notre jouet numérique est efficace, mais trop de fils mal connectés avec nos fournisseurs nous distraient de notre fonction de conseiller.

Il serait pourtant si simple de remédier à ce gâchis de temps et de ressources : mettre en fonction des canaux sécurisés par lesquels s’échangeraient en temps réel, entre les serveurs de nos fournisseurs et nos CRM, toutes les données clients, formulaires et procédures! La sécurité de niveau militaire est déjà en place et ne demande qu’à être mise au défi par nos principaux fournisseurs.

Une fois bien branchés, nos fournisseurs et nous-mêmes nous frotterons les mains et savourerons la satisfaction de tâches impeccables, réussies du premier coup. Quand est-ce que l’on se rencontre?

Si Apple est capable d’offrir un GPS à pitons et la SAQ, une pastille qui nous guide vers la bouteille désirée…


François Laporte est conseiller en sécurité financière. On peut le joindre à francois.laporte@cgocable.ca

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000