A A A
Baisse économique

Déjà inquiets avant le repli boursier

22 août 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Même avant les récentes turbulences des Bourses, les deux tiers des investisseurs canadiens (66 %) étaient déjà inquiets au sujet du rendement actuel ou futur de leur portefeuille, selon une étude de BMO Ligne d’action.

Il faut dire que le marché canadien des actions est en recul depuis le sommet atteint en avril dernier. Cela doit pousser les investisseurs à surveiller leurs placements : le sondage de BMO indique que 69 % des répondants suivent leur portefeuille de près tout au long de l’année. « Les vacances d’été et les obligations familiales ont peu d’incidence sur leur vigilance financière », souligne BMO.

Le sondage a également mis en lumière les principaux facteurs qui incitent les Canadiens à faire plus attention à leur portefeuille, notamment :

– Leur situation personnelle, qui englobe notamment les dépenses du ménage, l’endettement et les événements marquants de la vie (49 %).

– Les changements imprévus des marchés boursiers (43 %).

– Les troubles politiques ou économiques dans certaines parties du monde (35 %).

Que faire lorsque les marchés dérapent? BMO propose trois conseils :

1. Rester informé
« En vous tenant au courant de la situation des marchés, vous serez en meilleure position pour saisir d’éventuelles occasions d’investissement », dit le courtier. En outre, les personnes qui ont un plan financier en accord avec leurs objectifs de placement et leur degré de tolérance au risque devraient atteindre leurs buts à long terme.

2. Rester calme
Il est préférable de ne pas réagir de manière exagérée lorsque les marchés commencent à baisser. « Essayez de ne pas être trop émotif et de ne pas prendre de décisions irréfléchies concernant vos placements. Il est important d’éviter d’utiliser une stratégie d’anticipation du marché (market timing). Concentrez-vous plutôt sur vos objectifs de placement à long terme », conseille BMO.

3. Maintenir l’équilibre du portefeuille
Les épargnants qui disposent d’un portefeuille bien diversifié parviennent mieux à réduire les risques. « Assurez-vous que la composition de votre portefeuille de placements vous permet d’atténuer les risques tout en maximisant le rendement. Il est également important de réexaminer la composition de votre actif chaque année », suggère BMO.

Loading comments, please wait.