A A A

Blogues

/

Démarquez-vous!

28 mars 2014 | Commenter

Dans un univers où la concurrence est féroce, où vos clients ont une capacité de s’informer minutieusement sans nécessairement vous contacter, où votre concurrent peut avoir son bureau dans la rue d’à côté ou à l’autre bout de la planète, où les produits et services ont des caractéristiques similaires, quel peut bien être votre principal atout, votre avantage distinctif?

Qu’est-ce qui peut faire une différence de taille, forte et durable alors que tout existe, se concurrence, se ressemble et est connu? Eh bien, c’est vous!

Oui, c’est vous qui pouvez faire la différence, vous qui êtes en mesure d’inciter les gens à vous connaître et qui pouvez développer des liens de confiance et de fidélité. Les entreprises, les produits et les services se ressemblent tous et sont, dans une large mesure, déjà connus de votre clientèle. Alors, c’est votre capacité d’attrait et d’influence, ou dit autrement VOTRE marque, qui pourrait faire LA différence.

Se démarquer du lot, faire sa marque, être remarquable : voilà autant d’expressions qui traduisent l’importance de soigner votre image, votre marque, et de vous comporter comme si l’entreprise qui vous emploie était la vôtre; comme si VOTRE personne, dans l’ensemble de ses dimensions, était l’entreprise, le produit ou le service qui fera la différence. Vous savez mieux que moi qu’une grande part de vos clients ont déjà fait leurs devoirs avant de vous rencontrer. Ils savent déjà, en bonne partie, ce que vous allez leur proposer et quelle est la crédibilité de votre entreprise pour le faire.

Ce qu’ils réalisent moins, c’est qu’ils sont très sensibles à ce que vous êtes en tant que personne. Vous pouvez être un conseiller compétent et professionnel, mais vous marquerez votre client de façon puissante lorsqu’il aura établi des liens émotifs ou sociaux avec vous. Il peut être sensible à vos enfants ou avoir un atome crochu quant à un loisir pour lequel vous vous passionnez. Il peut vous écouter davantage s’il sait que vous avez un ami en commun. Il peut être séduit par une réalisation personnelle ou un engagement philanthropique dans lequel vous vous êtes investi.

Vos clients sont des humains, et les humains sont grégaires. Ils cherchent la compagnie des gens qui partagent des valeurs et des intérêts communs avec eux. Pensez-y pour vous-même! Allez-vous être attiré par quelqu’un qui, comme vous, adore le ski alpin ou le poker? Allez-vous avoir davantage d’aisance à approcher l’ami d’un ami plutôt qu’un inconnu dans un contexte mondain? Allez-vous spontanément créer un lien affectif avec une personne qui s’investit pour la santé des enfants si l’un des vôtres est atteint d’une maladie?

Faites votre « branding personnel »

Pour que vos clients actuels ou potentiels vous remarquent, vous devez être remarquable. Cela peut sembler simpliste comme phrase, mais tout est là. Vous devez avoir votre marque personnelle. Vous devez envisager le marketing de soi ou, comme plusieurs le définissent, votre « branding » personnel.

Le marketing de soi est un processus en plusieurs étapes qui permet de clarifier et de promouvoir sa marque personnelle. Ces étapes aident chacun à trouver les leviers afin de s’appuyer sur son identité pour piloter sa carrière et ses projets en affirmant ses talents, ses points forts, sa valeur ajoutée et sa différence… Osez mettre en avant tout ce qui fait de vous un individu pas comme les autres, dans le but de réaliser vos ambitions et de devenir visible sur votre marché.

Le processus du marketing de soi fait partie des codes de notre société et est aussi vieux que notre humanité. Il a toujours été avisé de se faire connaître pour ses atouts, depuis le chef de clan à l’ère préhistorique jusqu’au groupe d’amis Facebook des temps modernes; mais sous sa forme actuelle, il existe seulement depuis une quinzaine d’années aux États-Unis. C’est Peter Montoya qui le premier en a parlé en 1997 dans un article paru dans Fast Company. Il a par la suite élaboré son approche en publiant notamment, en 2002, The Brand Called You.

Alors, pensez-y un peu. Supposez que j’aie 100 000 $ à investir et que je vous rencontre demain dans le cadre d’une activité sociale où nous avons été présentés. Quelle est l’image que je retiendrai de vous? Qu’est-ce qui fera que je m’intéresserai à vous? Parlez-moi, j’ai peut-être des choses à vous dire!

Dans le prochain billet, j’aborderai les enjeux du marketing de soi.


René Marchand est auteur, consultant, conférencier, formateur. On peut le joindre à info@capital-reussite.com.
http://www.facebook.com/votrecharisme
www.rene-marchand.com

Les opinions exprimées dans les blogues n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de Conseiller.ca.
  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.

Les articles...