A A A

Déprime des grands investisseurs

17 juillet 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Secoués par les difficultés de l’économie mondiale, les investisseurs institutionnels cherchent de plus en plus refuge dans les liquidités, selon un sondage mené au début de juillet par la firme Merrill Lynch.

Ainsi :
* 40 % des gestionnaires ont des portefeuilles sous-pondérés en actions. Il s’agit d’un niveau record.
* 53 % d’entre eux ont des portefeuilles surpondérés en liquidités, un autre record.
* 83 % des investisseurs sondés estiment que les consensus autour des bénéfices des entreprises sont trop optimistes. 29 % les jugent même « beaucoup trop optimistes ».
* La majorité d’entre eux continue de penser qu’il n’y aura pas de récession mondiale. Cependant, ils sont de moins en moins nombreux à l’affirmer avec certitude.

Ils ont dit que les actions ne sont pas attrayantes, même si elles ont perdu, globalement, 7,6 % de leur valeur depuis juin, et 11,5 % depuis le mois de mai.

Merrill Lynch note que 5 % des investisseurs institutionnels étaient sous-pondérés en actions en mai, 27 % en juin, et 40 %, en juillet, le niveau actuel. Le marché mondial des obligations ne les impressionne pas non plus. En mai, 27 % des gestionnaires étaient sous-pondérés en titres de dette. Malgré la chute des cours boursiers, ils sont toujours 19 % à le demeurer.

Les investisseurs institutionnels ont également fait le ménage dans leurs titres des pays en émergence. En mai dernier, 31 % d’entre eux détenaient des positions supérieures à la normale dans ce secteur. En juillet, leur proportion avait diminué à 25 %, avant de chuter à 4 % seulement en juillet.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000