A A A
Justice

Des amendes de 38 500 $ pour Valeriu Lazarescu et sa société

22 octobre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le 22 septembre, à la demande de l’Autorité des marchés financiers (AMF), le Bureau de décision et de révision (BDR) a prononcé des ordonnances et distribué des pénalités totalisant 38 500 dollars à Valeriu Lazarescu et à sa société.

Celui-ci s’est vu imposer une amende de 27 000 dollars, et Gestion de fonds Lazarescu de 11 500 dollars, pour « diverses infractions liées à l’opération illégale d’un fonds d’investissement ».

ÉTUDIANT À MONTRÉAL

Au moment des faits qui lui sont reprochés, Valeriu Lazarescu était étudiant en administration et finances à l’Université Concordia, à Montréal, et il occupait la fonction de président-directeur général de sa société, fondée en 2012.

L’AMF lui reprochait de s’être illégalement engagé, de décembre 2012 à juin 2013, dans la création, la gestion et la vente d’unités d’un fonds d’investissement, notamment par l’entremise de son profil Facebook.

Tout cela sans jamais avoir déposé de prospectus auprès d’elle ni être inscrit à titre de courtier en valeurs.

FACTEURS ATTÉNUANTS

Pour sa défense, Valeriu Lazarescu a notamment fait valoir qu’il avait collaboré avec l’Autorité, qu’il avait mis fin volontairement aux activités du fonds d’investissement qu’il avait créé et entrepris de rembourser, partiellement, les clients lésés.

Son procureur a par ailleurs plaidé, comme autres facteurs atténuants, son absence d’antécédents, le fait qu’il a admis ses erreurs devant le tribunal et qu’il a exprimé des regrets.

Il a enfin mentionné que le jeune homme avait actuellement un emploi à temps plein au sein d’une compagnie reconnue, ce qui selon lui constitue un facteur minimisant les risques de récidive, et qu’il poursuivait à temps partiel des études de maîtrise à l’université Harvard, de même que des études de CFA.

UN PRÉJUDICE DE 20 000 $

L’enquête menée par l’Autorité a néanmoins révélé que les agissements de Valeriu Lazarescu durant ses sept mois d’activité avaient entraîné une perte de plus de 20 000 dollars pour les investisseurs qui lui avaient fait confiance.

En conséquence, le BDR a prononcé des ordonnances lui interdisant d’exercer l’activité de conseiller en valeurs et de gestionnaire de fonds d’investissement.

Désormais, il lui est également impossible d’effectuer toute opération sur valeurs, à l’exception d’une opération sur valeurs pour son propre compte et par l’entremise d’un courtier dûment inscrit.

Gestion de fonds Lazarescu se voit en outre interdire d’exercer l’activité de gestionnaire de fonds d’investissement ainsi que toute activité en vue d’effectuer une opération sur valeurs.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.