A A A

Des comptes de retraite dispersés mènent souvent à une stratégie à long terme désorganisée

7 février 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(07-02-2007)Selon un article de Mary Gooderham publié dans The Globe and Mail, quand il est question d’épargne-retraite, l’impulsion de cotiser aux REER juste avant la date de tombée, l’attrait de l’investissement bon marché et celui de posséder des régimes provenant de multiples employeurs peuvent contribuer à disperser inutilement l’actif REER dans différents programmes, différentes institutions et avec différents conseillers, sans but à long terme, ni philosophie d’investissement claire.

Scott Plaskett, planificateur financier certifié et pdg de Ironshield Financial Planning Inc. à Toronto, indique que les gens se retrouvent souvent avec des comptes distincts à cause d’une « planification réactionnelle », comme en cotisant juste avant la date de tombée durant la saison des REER.

En consolidant les comptes REER, les investisseurs pourront non seulement réduire la quantité de courrier et de rencontres, épargner en frais dans les régimes de retraite autogérés, s’assurer de la meilleure diversification de leurs investissements, mais aussi améliorer leur pouvoir de négociation et obtenir une meilleure vue d’ensemble de leur régime de retraite et de leurs investissements à long terme.

Pour le planificateur aussi, une vision globale des affaires de son client est nécessaire avant de faire ses recommandations. Les problèmes surviennent quand on ne se limite qu’à une pièce du casse-tête. La clarté qu’amène la consolidation permet de prendre les décisions appropriées en matière d’affectation de l’actif, fait remarquer M. Plaskett.

Dave Cooper, planificateur financier certifi é chez Tower Wealth Management à Edmonton, affirme que les investisseurs pensent souvent que leur portefeuille est diversifié s’ils ont plusieurs régimes ou plusieurs conseillers. Mais si, par exemple, deux conseillers travaillant pour un même client se fiaient fortement sur des actions volatiles, « cela n’aiderait pas en situation de marché baissier ou de correction, note-t-il. Le portefeuille entier en subirait alors les conséquences. »

James Kraemer, planificateur financier certifié et comptable agréé chez TFI Financial Services à Winnipeg, dit que la consolidation peut aider les investisseurs à intégrer leur plan de retraite avec d’autres aspects financiers, comme l’assurance invalidité et vie. Elle peut aussi aider les exécuteurs testamentaires et les avocats qui s’occuperont de la succession du client s’il meurt ou requiert des soins. « Les gens vivent plus longtemps, et d’autres sont appelés à gérer leurs affaires, commente M. Kraemer. C’est beaucoup plus facile si tout est en ordre. »

La consolidation permet aussi aux investisseurs de se qualifier à des programmes fournis par les institutions financières, tels que des conseils gratuits sur la planification successorale pour les plus grands investisseurs, qui requièrent des niveaux minimums d’investissement.

Finalement, un des bénéfices ultimes de la consolidation : diminuer la paperasse, autant pour les conseillers que pour les clients.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000