A A A

Desjardins connaît un fort 1er trimestre 2007

15 mai 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(15-05-2007)Grâce à l’importante progression de son secteur « Particuliers et entreprises », le Mouvement des caisses Desjardins réussit à améliorer sa rentabilité au terme du 1er trimestre de 2007.

En effet, la coopérative affiche des excédents cumulés avant ristournes de 265 millions de dollars, en hausse de 42,5 % par rapport au trimestre correspondant de 2006. Les membres de Desjardins toucheront des ristournes de 111 millions de dollars. L’an dernier, ils ont empoché 90 millions.

Le secteur « Particuliers et entreprises » a bénéficié d’une croissance de l’ensemble de ses revenus combinée à un bon contrôle des frais d’exploitation. Le revenu total atteint 1 164 millions de dollars. C’est 11,3 % de mieux que l’an dernier. Le revenu net d’intérêt a augmenté de 36 millions de dollars(+ 4,9 %)pour atteindre 776 millions de dollars, principalement en raison de l’augmentation du volume d’affaires.

En ce qui concerne les assurances de personnes, Desjardins Sécurité financière enregistre un bénéfice net de 49,8 millions de dollars, comparativement à 30,4 millions de dollars au 1er trimestre de 2006. Les revenus de primes d’assurance ont atteint 580,5 millions de dollars, en hausse 11,5 %. Quant aux revenus totaux, ils se chiffrent à 783,7 millions de dollars. Le rendement des capitaux propres s’établit à 21,6 % et « demeure l’un des meilleurs de l’industrie des services financiers », indique Desjardins.

Les fonds communs ont connu un « succès commercial ». Les ventes se sont élevées à 224,5 millions de dollars, en hausse de 84 % sur l’an dernier. Les revenus découlant des services de courtage, de fonds de placement et de fiducie ont enregistré une hausse de 14 millions de dollars, résultant notamment d’un bond de l’ordre de 24 % de l’encours des Fonds Desjardins.

La filiale de courtage Valeurs mobilières Desjardins(VMD)a connu un trimestre marqué par la rentabilité. En effet, VMD dégage un bénéfice net de 1,7 million de dollars, comparativement à 700 000 $ l’an dernier. Les revenus se sont élevés à 80,8 millions de dollars, en hausse de 6,8 %. Cette solide performance financière s’explique par l’augmentation des revenus dans les services de plein exercice et de ceux du financement corporatif.

Loading comments, please wait.