A A A
Argent

Desjardins : CRCD passe au plan B

12 mai 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le plafond de 150 M$ d’actions demandées n’ayant pas été dépassé, tous les investisseurs ayant rempli, avant le 8 mai 2015, le formulaire Web mis à leur disposition par Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) se verront offrir un rendez-vous, a annoncé Desjardins hier.

Ce rendez-vous, qui se tiendra entre le 25 mai et le 19 juin, permettra de compléter la demande de souscription, et ce, après avoir vérifié la convenance des actions de CRCD dont le capital n’est pas garanti et qui doit être détenu pendant sept ans. Il n’y aura donc pas de sélection aléatoire des demandes de rendez-vous. Au terme de cette période, CRCD offrira aux investisseurs les quelque 20 M$ d’actions non encore réservées sur une base du premier arrivé, premier servi.

C’est la première fois, cette année, que CRCD met en vente 150 M$ d’actions avec un montant maximum de 3 000 $ par souscription et un crédit d’impôt provincial de 45 %. En effet, en 2014, seulement 63 M$ d’actions de CRCD ont été vendues. En 2013, les caisses avaient vendu 150 M$ d’actions avec une souscription maximale de 5 000 $ et un crédit d’impôt de 50 %.

« Avec un plafond de 3 000 $ par personne, nous avons gardé le cap sur une plus grande accessibilité pour nos actions, a indiqué par voie de communiqué Marie-Claude Boisvert, chef de l’exploitation de Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif. En 2015, ce sont plus de 50 000 investisseurs qui pourront acquérir des actions, soit environ 16 000 de plus que les 34 000 souscripteurs en 2013. CRCD pourrait ainsi ajouter environ 6 900 investisseurs aux 44 685 ayant rempli le formulaire en ligne », a ajouté Mme Boisvert.

En chiffres

  • 44 685 investisseurs ont fait une souscription cette année, soit 10 597 de plus que les 34 088 souscripteurs de 2013, en hausse de 31 %;
  • Les demandes pour les actions, au 8 mai à minuit, se chiffraient à près de 130 M$ sur les 150 M$ disponibles à la vente, soit 13 % d’actions non vendues.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques