A A A
Établissements

Desjardins reçoit deux prix

18 novembre 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

desjardins3_100En raison de son engagement envers ses membres, ses dirigeants élus et ses employés, le Mouvement Desjardins a été choisi comme l’une des 10 entreprises canadiennes les plus admirées pour sa culture d’entreprise.

Une seule autre institution financière, le Canadian Western Bank Group, dans l’Ouest canadien, figure à ce palmarès 2010 du Programme des 10 cultures d’entreprises canadiennes les plus admirées.

Les 10 gagnants ont été sélectionnés par le conseil des gouverneurs du programme, mis sur pied en 2005 par la firme Waterstone Human Capital, spécialisée en recrutement de personnel cadre.

Le Mouvement Desjardins a été invité à soumettre sa candidature après avoir été recommandé par des hauts dirigeants d’entreprises, à la suite d’un sondage pancanadien. Plus de 400 entreprises ont reçu cette invitation.

Monique F. Leroux, présidente du conseil et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins

Monique F. Leroux, présidente du conseil et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins

Parmi les facteurs qui ont probablement retenu l’attention des jurés, on peut noter :

– Le taux de départ volontaire chez les employés réguliers de Desjardins qui a été, en 2009, de 4,5 %, comparativement à un taux médian de 9,5 % pour l’industrie financière canadienne.

– Le taux de 6,5 % du retour des surplus du Mouvement Desjardins aux communautés sous forme de commandites et dons, comparativement à un ratio médian de 1,34 % pour les grandes entreprises canadiennes.

– La forte présence du Mouvement Desjardins dans les régions du Québec, avec 34 % des points de service situés dans des communautés de 2000 habitants ou moins, contre un ratio de 2,6 % pour les banques.

– La croissance de l’actif de 11,6 % depuis le début de l’année 2010, comparativement à une hausse moyenne de 6,2 % pour les grandes banques canadiennes.

« La culture chez Desjardins est alignée dans toute l’organisation, et elle a contribué à l’atteinte de résultats financiers exceptionnels, a déclaré mentionne Alan Small, directeur général de Waterstone Human Capital. Le conseil des gouverneurs du programme a été énormément impressionné. »

Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction du groupe financier coopératif, n’a pas manqué de remercier le personnel et les élus du Mouvement : « C’est grâce à leur engagement et à leur dévouement que la culture d’entreprise de Desjardins peut aujourd’hui être reconnue parmi les meilleures au pays.  Ce prix atteste également que la coopération constitue un modèle d’affaires capable de conjuguer performance financière et développement durable des communautés. »

Les 10 sociétés canadiennes qui ont suscité le plus d’admiration, dont Desjardins, recevront officiellement leur prix le 7 février 2011 dans le cadre d’un gala.

L’an dernier, deux compagnies d’assurance ont figuré au nombre des 10 entreprises canadiennes les plus admirées pour leur culture d’entreprise : Aviva et Croix Bleue Medavie.

Banque Nationale et Desjardins : lauréats régionaux
Le 8 octobre, la firme Waterstone avait également fait connaître la liste des 10 entreprises gagnantes du Programme des 10 cultures d’entreprises canadiennes les plus admirées 2010 dans trois régions du pays : Ouest du Canada, Canada central ainsi que Québec-Atlantique.

Pour le Québec, deux institutions financières comptaient parmi les 10 lauréats, soit Banque Nationale Groupe financier et le Mouvement Desjardins.

Prix de l’entreprise citoyenne
D’autre part, le Mouvement Desjardins a reçu le 17 novembre le Prix québécois de l’entreprise citoyenne Korn/Ferry, dans la catégorie Bilan social, pour avoir déployé des actions visant à réduire ses déplacements d’affaires, à encourager l’achat responsable, à redistribuer ses excédents alimentaires et à encourager l’engagement social de ses employés. Cette distinction a été accordée dans le cadre des Prix québécois de l’entreprise citoyenne organisé par Korn/Ferry, National et le magazine L’actualité.


Loading comments, please wait.