A A A
Achats/ventes au detail

Desjardins : les actions de CRCD tardent à trouver preneurs

5 mai 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après un départ canon lors de leur émission initiale, les actions de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) tardent à trouver preneurs. À 14 h 30 hier, il restait un peu plus de 40,1 M$ d’actions encore disponibles sur les 150 M$, selon des informations obtenues en exclusivité par Conseiller.ca.

Les investisseurs ont jusqu’à vendredi, minuit, pour remplir le formulaire Web sécurisé de demande de rendez-vous. Il s’agit d’une occasion qui pourrait intéresser vos clients qui ne peuvent plus cotiser à leur REER, selon Desjardins.

De nouvelles modalités de demande de rendez-vous pour acheter des actions de CRCD ont été annoncées le 25 mars dernier. Hier, les demandes d’actions totalisaient près de 110 M$, soit 73 % des 150 M$ mis en vente cette année. Le montant moyen des demandes se chiffre à 2 911 $, soit 89 $ de moins que le montant maximal fixé par CRCD. Depuis l’émission 2014, afin de permettre à un plus grand nombre d’investisseurs d’avoir accès au produit, CRCD a établi la souscription maximale à 3 000 $ par personne.

Le crédit d’impôt moins élevé en cause?

Depuis le 20 avril, 37 739 investisseurs ont rempli le formulaire Web. À titre comparatif, 34 088 investisseurs se sont portés acquéreurs de l’émission 2013, soit la plus récente totalisant 150 M$. Le montant maximal par investisseur était alors de 5 000 $ assorti d’un crédit d’impôt provincial de 50 %. Depuis 2014, le crédit d’impôt a été ramené à 45 %, ce qui donne un crédit d’impôt maximal de 1 350 $.

Au terme de la période d’inscription, si la demande pour les actions est supérieure au montant autorisé de capitalisation de 150 M$, une sélection aléatoire pour l’affectation des rendez-vous sera effectuée parmi tous les investisseurs ayant rempli le formulaire Web, indique Desjardins.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.