A A A
Argent

Desjardins Sécurité financière dévoile son résultat net

12 mars 2014 | Laurence Hallé | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La filiale Sécurité financière du Mouvement Desjardins a affiché mardi un résultat net de 382 M$ pour l’exercice ayant pris fin le 31 décembre, en hausse de 81,4 % par rapport aux 210,6 M$ rapportés au terme de l’exercice de 2012.

Le quatrième trimestre a été particulièrement performant, avec un résultat net en croissance de 76,4 %, à 110,4 M$, contre 62,6 M$ à la même période l’an dernier.

Selon la direction du Mouvement Desjardins, la performance de ces résultats s’explique notamment par la vitalité des différents secteurs d’activité du groupe financier.

Desjardins Sécurité financière (DSF) a affiché une hausse de 20,4 % dans ses ventes totales d’épargne, ce qui les porte à quelque 2,6 G$ en plus d’un gain de 7,4 % pour ses primes brutes d’assurance, à hauteur de 3,5 G$. Les ventes d’assurance ont été légèrement en baisse comparativement à celles enregistrées l’an dernier, avec 462,8 M$ en 2013 contre 463,5 M$ pour l’année précédente.

La filiale, qui souhaite renforcer sa présence sur le marché canadien, annonçait en janvier son intention d’acquérir, d’ici le début de l’an prochain, les activités canadiennes d’assurance de personnes State Farm. Cette transaction devrait permettre à Desjardins Sécurité financière de hausser son volume annuel de primes brutes souscrites de quelque 140 M$ et d’augmenter de presque 50 % ses ventes d’assurances individuelles à l’extérieur de la province.

DSF a aussi indiqué mardi avoir offert l’un des meilleurs taux de rendement des capitaux propres de l’industrie de l’assurance de personnes au pays aux actionnaires, soit 21,9 %, contre 10,1 % en 2012. L’actif sous gestion et administration affichait une hausse de 6,8 % au terme du trimestre dernier, avec 36,7 G$, comparativement à 34,3 G$ à la même période en 2012.

Desjardins Sécurité financière offre des produits spécialisés en assurance vie, en assurance santé et en épargne-retraite à plus de cinq millions de Canadiens.

À lire : Desjardins Sécurité Financière renforce sa rentabilité

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques