A A A
Entente

Desjardins veut acheter State Farm Canada

15 janvier 2014 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Transaction majeure en vue dans le secteur de l’assurance au pays. Le Mouvement Desjardins annonce son intention d’acquérir les activités de State Farm Canada, qui comprennent la distribution d’assurance de dommages, d’assurance vie, de fonds communs, de prêts et d’assurance de prestations du vivant (assurance santé).

Si la transaction va de l’avant, Desjardins pourra exploiter les affaires canadiennes de State Farm sous la bannière de cette dernière, et ce, pendant une période convenue entre les parties. La coopérative québécoise accueillera les 1700 employés canadiens de State Farm et le réseau canadien de plus de 500 agents au service de plus de 1,2 million de clients actuels de l’entreprise en Ontario, en Alberta et au Nouveau-Brunswick.

 Desjardins estime que cette transaction entraînera la création d’emplois au Canada au cours des prochaines années, notamment au Québec.

Desjardins doublera son volume de primes brutes souscrites annuelles, qui passeront d’environ 2 milliards à près de 3,9 milliards de dollars. Il deviendra ainsi le numéro deux de l’assurance de dommages au Canada, tout en consolidant sa quatrième position dans le marché de l’assurance de personnes.

State Farm Canada est une filiale de l’américaine State Farm, la plus importante mutuelle d’assurance de dommages des États-Unis. Cette entreprise se classe au 44e rang du classement des 500 sociétés les plus importantes publié par le magazine Fortune.

Le financement de l’opération, évaluée à plus de 1,5 milliard de dollars, implique trois joueurs.

  • State Farm investira 450 millions de dollars en actions privilégiées non votantes dans la filiale d’assurance de dommages du Mouvement Desjardins.
  • Le Mouvement Desjardins affectera environ 700 millions de dollars pour appuyer la croissance de son assureur de dommages. Pour sa part, sa filiale d’assurance de personnes, Desjardins Sécurité financière, ainsi que certaines autres entités affecteront environ 250 millions en capitaux pour le volet de l’entente qui concerne l’assurance de personnes, les fonds communs de placement, les prêts et l’assurance santé.
  • Le Crédit Mutuel, partenaire européen de Desjardins, investira 200 millions de dollars. La présence du Crédit Mutuel s’inscrit dans le cadre de sa politique de diversification à l’étranger. « Il témoigne aussi de notre volonté de contribuer activement à la mise sur pied et à la croissance du deuxième assureur de dommages au Canada », a commenté la société française.

L’affaire devrait être conclue en janvier 2015.

« Cette transaction entre State Farm et Desjardins avec l’appui de son partenaire français de longue date, le Crédit Mutuel, réunit trois groupes financiers coopératifs et mutuels pour créer un chef de file dans le secteur de l’assurance au Canada. Elle ouvre également la voie à l’exploration d’autres occasions de collaboration. Finalement, elle concrétise les ambitions stratégiques de Desjardins visant le renforcement de ses assureurs au Canada et le développement d’affaires avec des entreprises mutuelles et coopératives », a indiqué Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins.

Loading comments, please wait.