A A A
Justice

Deux conseillers de VMD mis à l’amende

2 février 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) vient d’imposer des amendes et des frais totalisant 50 000 $ à l’encontre de deux conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD).

Fait à noter, ces deux personnes étaient à l’emploi de la succursale de Brossard de VMD lorsqu’ils ont perpétré leurs gestes.

La conseillère Natalie St-Amant a écopé de 20 000 $ d’amende plus 15 000 $ de frais.
Elle a été déclarée coupable des contraventions suivantes aux règles de l’OCRCVM :
* Avoir effectué des opérations pour son propre compte directement auprès d’initiés à l’égard de sociétés cotées à l’insu de son employeur.
* Avoir indemnisé des clients à l’insu de son employeur.
* Avoir manqué à son obligation de protection du public à l’égard d’opérations faites par un client qui constituaient ou pouvaient constituer de la manipulation de marché.
* Avoir participé à un placement privé pour son propre compte sans déclaration préalable à son employeur de l’opération projetée.

Les faits reprochés se sont déroulés en 2005 et 2006. Natalie St-Amant travaille toujours chez VMD à titre de représentante inscrite.

De son côté, le conseiller Jean-Luc Beaudoin devra payer une amende de 10 000 $ et des frais de 5000 $. L’enquête de l’OCRCVM a démontré que, de décembre 2004 à août 2006, il avait fait défaut de surveiller adéquatement les opérations de certains représentants inscrits placés sous sa surveillance.

Jean-Luc Beaudoin était directeur de la succursale lorsqu’il a commis cette faute. Il est encore à l’emploi de VMD, mais à titre de représentant inscrit.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000