A A A

Deuxième recul consécutif de la performance du secteur des valeurs mobilières

18 décembre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(18-12-2006)Au 3e trimestre de 2006, l’industrie canadienne du courtage a affiché un bénéfice net de 483 millions de dollars, en baisse de 19 % sur le trimestre précédent et de 31 % sur le 1er trimestre.

L’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières(ACCVM)explique cette contre-performance en raison de la « pause estivale » et de la volatilité accrue sur les marchés qui ont affecté les commissions des courtiers.

L’ACCVM fait remarquer que, malgré cette apparente faiblesse du 3e trimestre, le bénéfice d’exploitation de l’industrie a atteint 4,1 milliards de dollars au terme des neuf premiers mois de l’année. C’est 31 % de mieux qu’au cours de la même période de 2005.

« Le secteur se dirige vers une quatrième année de bénéfice record d’affilée. Ce fut une année phénoménale pour tous les segments grâce à la robustesse du marché des fusions et acquisitions et du marché boursier, qui ont propulsé les bénéfices de l’ensemble des sociétés », a indiqué l’ACCVM.

L’un des faits saillants du 3e trimestre a été l’explosion des honoraires des services-conseils aux entreprises. Ils se sont chiffrés à 280 millions de dollars, en hausse de 26 % sur le trimestre précédent et de 83 % par rapport à 2005. Pour les neuf premiers mois de 2006, ces honoraires ont atteint 797 millions de dollars, soit 80 % de mieux que pour la même période de 2005.

Un autre record a été enregistré sur le front de l’emploi. À tout près de 40 600 personnes, les effectifs du secteur au 3e trimestre de 2006 représentent une augmentation de 4,5 % en rythme annuel.

Pour consulter le rapport de l’ACCVM(en anglais), cliquez ici :

Loading comments, please wait.