A A A
Assurance

Devrait-on éviter les marchés ?

3 novembre 2010 | Cimon Plante | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

 

Le risque d’une seconde récession fait encore la manchette. Vous n’avez qu’à ouvrir les journaux pour remarquer l’humeur négative qu’on les investisseurs envers le marché.

Mais bien souvent, lorsque les investisseurs sont des plus alarmistes, le marché bondit et l’inverse s’applique lorsque l’optimisme atteint son paroxysme.

Selon le magazine Money, en mars 2009, le nombre d’épargnants étant pessimiste quant aux marchés était deux fois plus élevés que ceux qui étaient optimistes. Douze mois plus tard, la Bourse de New York était en hausse de 60 %. Pareillement, en octobre 2002 la majorité des investisseurs étaient craintifs. Ce qui a amené certains à rater la hausse des cinq années suivantes. Nous devrions donc apprendre à se méfier de ses instincts. Car ceux-ci peuvent nous leurrer. Mais il faut admettre qu’en étant à contre-courant, nous pouvons subir des pertes quand la panique s’installe à court terme.

Mais il y a d’autres raisons pour lesquelles vous devriez être investi dans le marché malgré la situation économique actuelle. Il y a de belles occasions au niveau de titres de grandes sociétés canadiennes versant de généreux dividendes. Surtout lorsqu’on les compare aux taux d’intérêts qu’offrent les placements à capital garanti. De plus, nombre de sociétés ont beaucoup de liquidités, peu de dettes, rachètent leurs propres actions et créent de la valeur pour les actionnaires.

Par exemple, une obligation de la Banque de Montréal verse environ 2,85 % d’intérêt pendant cinq ans. Évidemment le capital est garanti par la société. Un investisseur plus audacieux pourrait acheter, à la place, l’action de Banque de Montréal. Sans compter le potentiel de croissance, l’investisseur aurait droit à un dividende d’environ 4,55 %. De plus, le dividende est fiscalement plus avantageux pour l’investisseur.

En conclusion, si votre situation vous permet de prendre un certain risque, il peut être sage d’investir dans des titres produisant un revenu intéressant et offrant un potentiel de croissance à long terme, et ce, peu importe la situation économique actuelle.

J’ai rédigé le présent commentaire afin de vous donner mon avis sur différentes solutions et considérations en matière d’investissement susceptibles d’être pertinentes pour votre portefeuille de placements. Ce commentaire reflète uniquement mes opinions et peut ne pas refléter celles de Banque Nationale Groupe financier. En exprimant ces opinions, je m’efforce d’appliquer au mieux mon jugement et mon expérience professionnelle du point de vue d’une personne appelée à suivre un vaste éventail de placements. Par conséquent, le présent rapport représente mon opinion éclairée et non une analyse de recherche produite par le Service de recherche de la Financière Banque Nationale.


Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000