A A A
Établissements

Difficile premier semestre pour la Standard Life

15 août 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La rentabilité de la Financière Standard Life en a pris pour son rhume au cours des six premiers mois de l’année. Le bénéfice net a chuté de près de 70 % à 80 millions de dollars, alors qu’il se chiffrait à 256 millions de dollars l’an dernier.

Ce recul résulte de la faiblesse des taux d’intérêt et des turbulences qui ont secoué le secteur et l’économie en général, dit la Standard Life.

Malgré la conjoncture défavorable, l’assureur de Montréal a vu ses activités prendre du tonus au cours de la période. Ainsi :

* Les primes et les dépôts ont été en hausse de 13 % à 1,3 milliard de dollars au 2e trimestre de 2012.

* L’actif administré a progressé de 5 % pour atteindre 42 milliards de dollars à la fin du 2e trimestre (40 milliards en 2011), grâce aux rentrées de fonds nettes et aux fluctuations positives du marché.

* Le ratio de solvabilité était de 214 % à la fin de juin 2012, contre 204 % au 31 décembre 2011.

Dans le secteur des produits individuels (excluant les polices d’assurance vie), les primes et les dépôts ont avancé de 16 % à 418 millions de dollars. La Standard Life explique cette performance par la forte demande pour ses fonds distincts Idéal, qui ont enregistré une hausse de 31 %.

De plus, l’entreprise a accru sa part de marché dans le secteur des fonds communs de placement. Les ventes ont bondi de 25 % grâce à l’amélioration du rendement des fonds et une gamme de produits élargie.

Les primes ont également augmenté du côté des régimes d’épargne et de retraite collectifs, et dans le secteur de l’assurance collective et de la gestion de l’invalidité.

« Nous avons une nouvelle équipe de direction en place et nous continuons de bien progresser dans le cadre du repositionnement de notre entreprise, en offrant des produits et des services qui répondent aux besoins de nos clients individuels et institutionnels. […] Nous sommes bien placés pour profiter des occasions qui se présentent dans le secteur des régimes de retraite collectifs et sommes encouragés par les affaires nouvelles en cours de réalisation. Jumelé à l’expansion soutenue de notre offre de fonds de placement aux particuliers, ce positionnement renforce notre transformation en vue d’être un important fournisseur de solutions de placements et d’épargne à long terme », a commenté Charles Guay, président et chef de la direction de la Financière Standard Life.

Loading comments, please wait.