A A A
Dollar

Discrimination raciale : Merrill Lynch paiera 160 M$

29 août 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


En même temps que le monde soulignait mercredi les 50 ans du discours historique I have a dream de Martin Luther King, le New York Times rapportait que le courtier Merrill Lynch devra payer 160 millions de dollars pour mettre fin à une plainte pour discrimination raciale.

Selon le quotidien, c’est la somme la plus élevée jamais versée par une entreprise américaine pour un règlement de ce type.

Déposée en 2005 par George McReynolds, un employé de longue date de Merrill Lynch, la plainte accusait la firme de mener des « pratiques systématiques et répandues de discrimination raciale et de représailles, de même que des politiques de paie et d’accès aux promotions inégales ». Quelque 700 courtiers noirs de Merrill Lynch sont concernés par la procédure.

M. McReynolds affirmait notamment que Merrill Lynch, à l’époque, n’employait pas assez de Noirs, ne leur donnait pas assez de promotions, ne les nommait pas dans les emplois à rémunération élevée, les cantonnait dans des postes d’employés « ou tout autre emploi non productif », c’est-à-dire ne générant pas de chiffre d’affaires et n’offrant donc pas la voie à des bonis.

Selon la plainte, seuls 2 % des conseillers en placement de Merrill Lynch étaient noirs en 2005.

Le New York Times précise que le règlement est encore provisoire et qu’il doit être validé par les tribunaux.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000