A A A

Dividendes américains : David Ginther présente cinq titres

27 avril 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(27-04-2007)En entrevue au Financial Post, David Ginther a indiqué qu’il devenait plus défensif dans ses placements, étant donné l’état de santé de l’économie américaine, ébranlée notamment par la crise dans le secteur des hypothèques à haut risque.

Basé à Kansas City, David Ginther gère pour la firme Mackenzie le fonds Américain de revenu de dividendes Mackenzie Universal. Il estime que le marché américain ne rend pas justice aux titres générateurs de dividendes.

L’indice Russell 1000, qu’il suit de près, livre un rendement du dividende de 1,6 % seulement, alors que l’historique se situe entre 3 % et 4 %, note-t-il. Il y a donc place à la croissance, qu’il commence à voir poindre d’ailleurs. Les grandes entreprises américaines disposent de fortes liquidités. Si elles décidaient d’en faire bénéficier leurs actionnaires, certains secteurs auront la cote auprès des investisseurs. L’énergie, les industrielles et les services financiers seront les plus généreux. Voilà pourquoi il vient de les surpondérer légèrement dans son portefeuille.

Il attire notre attention sur cinq récents achats.

* Coca Cola. David Ginther apprécie que le géant des boissons gazeuses investisse beaucoup en recherche et développement, ce qui lui permet d’offrir aux consommateurs une impressionnante gamme de marques. Rendement du dividende : 2,63 %.
* Altria Group. Cette multinationale des produits du tabac vient d’inscrire en Bourse environ 89 % du capital des aliments Kraft, qu’elle détenait. Les actionnaires en sont sortis gagnants. En outre, le gestionnaire précise que la saga judiciaire est en bonne voie de règlement et qu’Altria peut aller de l’avant. Rendement du dividende : 4,91 %.
* Abbott Laboratories. Clairement un choix défensif. Pour David Ginther, Abbott détient le meilleur catalogue de nouveaux médicaments parmi tous ceux qu’on trouve dans les entreprises pharmaceutiques de grande capitalisation. Abbott affiche l’un des plus fortes croissances du bénéfice par action dans son secteur. Rendement du dividende : 2,27 %.
* JP Morgan Chase. Ginther apprécie les efforts que déploie le groupe financier new-yorkais pour mieux utiliser son capital et améliorer ses marges bénéficiaires. Rendement du dividende : 2,90 %.
* Monsanto. Si les États-Unis mettent le cap sur la production d’éthanol, Monsanto s’occupera de fournir les agriculteurs en plantes et en semences. L’entreprise de St. Louis, au Missouri, est l’un des plus importants producteurs mondiaux de semences génétiquement modifiées. Rendement du dividende : 0,84 %.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000