A A A
Certificat

Dons de charité : les conseillers embrouillés

26 novembre 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les conseillers aimeraient bien pouvoir parler davantage des dons de charité à leurs clients, mais un manque de connaissances techniques les en empêche, selon un récent sondage commandé par Placements Mackenzie.

Plus des deux tiers (69 %) des conseillers interrogés ont dit que la principale raison qui les pousse à recommander de faire des dons de charité est le crédit d’impôt qui s’y rattache. Toutefois, 35 % d’entre eux estiment que leur méconnaissance du sujet représente un obstacle quand vient le temps d’en discuter.

L’étude montre aussi que 46 % des conseillers pensent que les dons de charité constituent un élément important de planification financière.

Enfin, le sondage de Placements Mackenzie indique que 37 % des conseillers abordent la question de la philanthropie avec quelques clients seulement, alors que 44 % affirment ne la soulever qu’à l’occasion.

Quelques articles parus sur Conseiller.ca au sujet de la fiscalité des dons de charité :


Loading comments, please wait.