A A A
Justice

Dossier Digital World Financial : Michael Purvis et John Pittaro écopent d’amendes

16 juin 2010 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Deux acteurs secondaires viennent d’écoper d’amendes pour des infractions à la Loi sur les valeurs mobilières dans le cadre du dossier Digital World Financial.

Il s’agit de Michael Purvis et de John Pittaro, qui doivent verser, respectivement, 12 000 $ et 6 000 $ de pénalités pour avoir exercé le métier de courtier en valeurs sans être inscrits et aidé à placer un titre d’emprunt de Digital World Financial sans prospectus.

Le véritable cerveau de l’opération s’appelle Joseph Simon Lacroix. Il fait face à 77 chefs d’accusation et est passible d’amendes totalisant près de 1,1 million de dollars. Son procès est fixé du 15 au 17 septembre 2010.

Digital World Financial a commencé à défrayer la chronique en 2005. La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario avait alors condamné Joseph Simon Lacroix à 5 000 $ d’amendes pour avoir exercé, en Ontario, l’activité de courtier sans détenir les permis nécessaires. De plus, il avait été enjoint de rembourser 2,2 millions de dollars aux investisseurs floués.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000